V, Inc Bravo D2 Lecteur DVD examiné

V, Inc Bravo D2 Lecteur DVD examiné

V_Inc_Bravo_D2_DVD_player.gifL'original V, Inc. (maintenant Vice ) Le lecteur DVD Bravo DI a été le premier lecteur DVD équipé de DVI à arriver sur le marché. Signant l'acceptation relative (enfin!) D'une technologie de connexion numérique, il ne produit pas seulement un signal pur et non altéré qui correspond le mieux aux appareils à pixels fixes actuels (plasma, DLP, LCD, etc.), mais le fait sans avoir besoin de cryptage HDCP.

Il a également sur-échantillonné le signal entrelacé 480 à 720p ou 1080i. Bien que cela produise une image absolument magnifique, il présentait quelques défauts, notamment le fait qu'il avait l'air et se sentait bon marché. Néanmoins, c'était un coup critique car l'image fluide qu'elle fournissait avait très peu de grain ou de bruit car elle ne passait jamais par une étape analogique.
Normal 0 MicrosoftInternetExplorer4



Ressources additionnelles



Caractéristiques uniques - Prenons un moment pour passer en revue la technologie DVI. Le signal qui sort d'un DVD est 480 entrelacé. Qu'il soit émis sous forme de signal 480i ou via un désentrelaceur interne pour produire un signal 480 progressif (480p), il était normalement émis via une connexion analogique telle que la vidéo composante. Cela signifie que la qualité du signal transmis à votre téléviseur est aussi bonne que l'étape de conversion analogique de votre lecteur DVD. Pour aggraver les choses, le marché de la télévision d'aujourd'hui est dominé par les appareils à pixels fixes. Ces appareils reconvertissent le signal dans le domaine numérique car ils doivent éclairer un tableau fixe de pixels (c'est la même chose qu'un moniteur d'ordinateur). En raison de cette conversion du numérique en analogique en numérique, il y a perte de résolution et ajout de bruit. (Le meilleur étage analogique que j'ai vu sur un lecteur DVD appartient au Krell DVD Standard. Il est si bon que la sortie vidéo composante de cette machine est aussi propre qu'un sifflet, avec presque aucun bruit perceptible ou perte de résolution. Malheureusement , vous payez 8000 $ pour cela.)

La connexion DVI émet un signal qui n'est pas converti en analogique et n'est donc pas soumis à une étape analogique. Le Bravo D2 lit le signal 480i du DVD, utilise un désentrelaceur Sigma Design pour convertir le signal en 480p (toujours dans le domaine numérique), puis envoie ce signal numériquement à un téléviseur via la connexion DVI. Si le téléviseur est l'un des appareils à pixels fixes mentionnés ci-dessus, il prend le signal sans conversion et affiche. Voila! Pas de conversions analogiques désordonnées!



Maintenant, un an après la sortie du D1, le D2 est là pour résoudre certains des problèmes de l'original. Quelle différence fait une année! Le nouveau D2 remplace la construction ennuyeuse en plastique noir par un nouveau visage en miroir argenté qui semble beaucoup plus attrayant. L'écran LCD derrière ce panneau en miroir est un bleu similaire, mais semble tellement mieux avec un joli visage. La télécommande est également nouvelle et bien plus agréable. Il est grand, facile à utiliser et brille dans le noir.

Installation / Configuration / Facilité d'utilisation - La télécommande a un bouton qui corrige l'un de mes principaux griefs avec le D1, à savoir la nécessité de le configurer avec une connexion composite ou S-Vidéo telle qu'elle est sortie de la boîte avec le DVI désactivé. La touche de mode TV vous permet de basculer entre 480i / 480p / 720p / 1080i à la volée, rendant ainsi la configuration de cet appareil infiniment plus facile. L'un des avantages originaux du D1 n'a pas été laissé de côté, à savoir le manque de cryptage HDCP. Le D2 met à l'échelle un signal au taux natif de votre écran, qu'il soit 720p ou 1080i, et ce sans avoir besoin d'une connexion DVI cryptée HDCP, ce que le MPAA exigeait. Bien que les avantages de la mise à l'échelle ne soient pas vraiment drastiques, ils fournissent une image légèrement meilleure et sont agréables à avoir.

L'arrière du lecteur a les connexions pré-requises - DVI, sortie composante, S-Vidéo et composite. Il dispose à la fois de sorties numériques TosLink et coaxiales, ainsi que de sorties analogiques RCA pour les canaux gauche et droit. Ce lecteur ne décode pas les DVD-A ou SACD.



Cliquez sur la page 2 pour la configuration, l'évaluation et la prise finale.

V_Inc_Bravo_D2_DVD_player.gif

test bose 301 series iii

La configuration est un jeu d'enfant, car les menus sont un jeu d'enfant et minimes. je
configurer l'appareil via un câble AudioQuest DVI vers mon Fujitsu 50 pouces
plasma, via des câbles de composants Tributaries via mon processeur vers le
plasma susmentionné, et a utilisé un câble numérique coaxial Wireworld pour le
processeur.

Le D2 a une série de commandes d'image que le D1 n'avait pas.
Bien que agréables à avoir, ils ont fourni un contrôle d'incrément important et très grossier
de qualité d'image et je les ai pratiquement laissés seuls et ajusté mon
moniteur plasma à la place avec Video Essentials.

Prise finale - Après avoir branché le D2, j'ai immédiatement commencé à le regarder
à 720p via le port DVI. Le même clair, détaillé, lisse et
image super propre je me suis souvenu avec le D1 était présent avec le D2.
Le manque de conversions analogiques
apporte avec lui une révélation de la qualité d'image car le bruit vidéo est presque
complètement supprimé. Le D1 a très bien implémenté son DVI, et le D2
perpétue cette tradition. Chose intéressante, j'ai vu d'autres DVI
des joueurs qui ne font pas un aussi bon travail et qui n'ont pas un
image, qui montre qu'une mise en œuvre correcte de DVI est également importante
pour avoir une bonne image.

Le désentrelaceur Sigma Design continue d'être le talon d'Achille de
le D2, car il ne fait pas un aussi bon travail de conversion vers un progressif
signal comme le fait un désentrelaceur Faroudja ou Silicon Image. Il est
parfois déclenché par de mauvais drapeaux sur le DVD (il s'agit encore principalement d'un
drapeau lecteur de lecture), et il y a un artefact occasionnel, mais c'est
toujours facile à pardonner lorsque la qualité globale de l'image est aussi bonne.
Heureusement, l'erreur de suréchantillonnage chroma n'a pas trouvé son chemin dans le
D2, il est toujours sans bug de chrominance. Conversion ascendante de 480p à 720p ou 1080i
avait un effet démontrable sur l'image car il était plus net et plus propre
et une fonctionnalité intéressante. Pour ceux d'entre vous avec un DVI
télévision qui n'a pas HDCP, c'est votre lecteur.

La sortie des composants du D1 d'origine n'était pas très bonne - c'était
vraiment presque une réflexion après coup. La sortie composante du D2 semble meilleure
que le D1, et est raisonnablement acceptable, mais la mise à l'échelle n'est pas possible
hors des sorties composant. La sortie DVI est la vedette et la raison
acheter ce joueur.

Le contrôle du rapport d'aspect pour les disques 4: 3 est géré via un bouton de zoom,
ce qui rend l'image dans un écran 16: 9. Personnellement, je n'ai jamais
adoré le zoom 4: 3, je préfère un mode stretch, mais
c'est un goût personnel. Le joueur a les goodies standard tels qu'un
interrupteur à bascule des sous-titres et protection parentale, ainsi qu'un
changement de couche rapide.

Je ne sais toujours pas s'il faut rire ou pleurer quand je vois cher
téléviseurs plasma accouplés à un lecteur DVD bon marché. Ces propriétaires ont juste
aucune idée de ce qu'ils manquent. En dépensant une centaine de dollars de plus
qu'un lecteur DVD ordinaire, ils pourraient obtenir une image
une avancée significative, et compte tenu de ce que les gens dépensent en LCD et
plasmas, 250 $ sont de petites pommes de terre. Le D2 est un bien mieux intégré
paquet que le D1, et sa meilleure qualité de construction et une meilleure fabrication à distance
il est beaucoup plus facile de vivre avec. Si vous avez un écran plasma, LCD, DLP / LCD
projecteur, ou un téléviseur à rétroprojection DLP / LCD, alors vous devriez prendre
un bon regard sur
le Bravo D2. Maintenant les gars, que diriez-vous d'un joli désentrelacement Faroudja
puces et j'en ai demandé un l'année dernière - peut-être qu'un D3 est en vue?

Lecteur DVD V, Inc Bravo D2
Médias pris en charge: DVD-Vidéo, SVCD, VCD,
CD-R / CD-RW, MP3, JPEG
Décodage vidéo: MPEG-1, MPEG-2, MPEG-4
Sorties vidéo: composite, S-vidéo,
Vidéo YPbPr analogique et numérique
DVI (progressif ou entrelacé) évolutif jusqu'à
Résolutions 1920 x 1080i ou 1280 x 720p
Sorties analogiques: analogique stéréo, TosLink,
coaxial numérique
Dimensions: 17 pi x 10,25 pi x 2,5 pi
Poids: 5,5 lb
Garantie: un an
PDSF: 249 $

Ressources additionnelles