Sonus faber Extreme Loudspeaker examiné

Sonus faber Extreme Loudspeaker examiné

Des collines, un hôtel-villa romantique et une météo parfaite - ce cadre pour le lancement d'un haut-parleur de Sonus Faber était en quelque sorte plus approprié que le chaos d'un spectacle hi-fi. L'entreprise avait réuni 25 journalistes et distributeurs de toute l'Europe et d'Extrême-Orient pour le dévoilement de son nouveau produit phare, l'Extrema.

Si le nom semble ironique, mettez-le sur le compte d'un sens de l'humour fin. Mais l'Extrema est à la hauteur de son nom et sans aucune ironie. Une petite zone frontale et de magnifiques boiseries donnent une ressemblance familiale. Ensuite, vous voyez la vue latérale, plus profonde que n'importe quel petit moniteur que je peux nommer. Et le style ... une moitié inférieure en noyer massif, une tige semi-brillante, avec une seule ligne parallèle au sol. Contrairement aux enceintes qui sont imposantes en raison de leur taille, l'Extrema a une présence pure. Et je ne suis pas le seul hack blasé qui a répondu avec une forte inspiration. La première vue a été si bouleversante que la présentation a été retardée alors que tous assemblés grouillaient au-dessus de l'Extrema avec des caméras clignotantes. Madonna aurait dû être aussi chanceuse à Cannes.



L'extrema le frappera - ou le duel, ce qui semble plus approprié - dans le secteur raréfié qui ne comprend que le Wilson WATT (sans Puppy) Je ne peux penser à aucun autre petit moniteur à pilote dynamique avec environ 6000 étiquettes de prix. Il mesure 270x550x460 mm (WDH) et pèse 40 kg. Les échantillons de lancement reposaient sur le plus grand support à quatre piliers du catalogue Target.

À l'avant, c'est le Sonus Faber classique, avec le coûteux tweeter à dôme souple Esotar T330 / SF de 28 mm virtuellement greffé au woofer de 190 mm. Mais le woofer est un nouveau haut-parleur exotique conçu pour Sonus Faber par Audio Technology of Denmark, avec une bobine acoustique de 75 mm et un cône de woofer revêtu d'acrilate de carbonium. La construction est exquise, ce qui suggère la fiabilité, tandis que la puissance admissible de 2 kW pendant 10 millisecondes témoigne d'une non-explosion.

Là où l'Extrema s'écarte le plus des modèles existants, c'est dans l'inclusion d'un woofer passif à tir arrière - le légendaire KEF B139 - qui dispose d'un amortissement réglable par l'utilisateur via un commutateur à cinq positions. Cela garantit une interface haut-parleur / pièce et une correspondance haut-parleur / ampli optimales. Une plaque montée à l'arrière est également introduite avec l'Extrema qui fournit au B139 sa propre «paroi arrière» fixe et qui élimine les problèmes de réflexions arrière.



Mais le développement le plus excitant introduit avec l'Extrema est le crossover, qui n'a pas de condensateurs. Surnommé Sine CapPAT, le crossover est un type de premier ordre fonctionnant à 2 kHz, avec une pente de 6 dB / octave. Le bi-câblage / bi-amplification est offert via des bornes plaquées or.

Bien que spécifié comme ayant une impédance nominale de 4 ohms et une sensibilité de 88 dB / 1 W / 1 m, l'Extrema a pleinement exploité deux grands Klimo Linnets et deux amplificateurs spectraux, en mode bi-amplifié lors d'une démonstration tenue au studio Hi-Fi de Lorenzo Zen à Schio, à proximité. L'exposition initiale a révélé des capacités d'imagerie étonnantes, des basses superbement contrôlées et une dynamique à couper le souffle, mais le compte rendu complet devra attendre notre numéro d'octobre, lorsque nous publierons la première revue au monde.