Simaudio Orbiter Universal Player examiné

Simaudio Orbiter Universal Player examiné

Sim_audio_orbiter_universal_player.gif Simaudio est l'une de ces grandes entreprises qui se concentre inévitablement sur une excellente qualité audio et un design cool. Quand ils ont annoncé un lecteur universel, j'ai sauté sur l'occasion d'en examiner un, et ils ont été assez généreux pour m'en envoyer un.



L'Orbiter est conçu pour ressembler au reste de leur ligne de cinéma maison, avec une LED rouge et un `` nez '' avant qui fait que le joueur ressemble vaguement à Darth Vader. La qualité de construction de cette unité n'est pas seulement excellente, mais le caractère unique du look Simaudio est attrayant pour de nombreux acheteurs.
Normal 0 MicrosoftInternetExplorer4

Ressources additionnelles





Caractéristiques uniques - Bien que le SACD et le DVD-Audio aient perdu de leur élan, de nombreux disques haute résolution sont encore sortis, ce qui rend un bon lecteur universel très souhaitable. La résolution étonnante et détaillée de ces enregistrements, combinée à l'absence de liaison numérique (rendant nécessaire une bonne scène audio analogique aiguë), fait d'un lecteur tel que l'Orbiter à 7150 $ quelque chose que tout audiophile avec un système sérieux devrait envisager.

La section vidéo de l'Orbiter peut émettre un signal 480p via une sortie composante ou une sortie DVI. Ce lecteur est basé sur le transport Pioneer, mais les tâches de désentrelacement sont gérées par le Silicon Image Si1504, un chipset bien acclamé. Bien que SDI soit une option disponible pour 1000 $, une sortie DVI est standard.
La seule chose qui devient courante sur de nombreux lecteurs haut de gamme est la mise à l'échelle vers 720p et 1080i, mais malheureusement, cela n'est pas disponible avec le chipset Silicon Image. Pourtant, cette configuration est un excellent début pour un sous-système vidéo. Là où la véritable spécialité de Simaudio entre en jeu, c'est la section audio. Burr Brown
Les DAC PCM1738 24 bits / 192 kHz sont utilisés pour décoder l'audio pour les sorties à deux canaux et 5.1. L'un des avantages de l'Orbiter est qu'il ne convertit pas DSD en PSM, il gère donc les deux flux de manière native.



L'une des raisons pour lesquelles l'Orbiter est si cher est qu'il dispose de huit alimentations: deux pour la vidéo analogique, l'audio analogique, l'audio et la vidéo numériques et le transport. Il est rare de trouver de tels détails de construction dans un lecteur universel, mais cela contribue de manière significative aux excellentes performances de l'Orbiter.

La connectivité est complète, avec trois choix différents pour la sortie numérique, les sorties composante, composite, S-Vidéo et DVI, le port RS-232 et les sorties audio 5.1 asymétriques.

Installation / Configuration / Facilité d'utilisation - L'Orbiter a été installé dans mon système qui se compose d'un plasma Fujitsu 50 ', du processeur Anthem Statement D1, de l'amplificateur Halo A51, du Krell DVD Standard, de l'unité d'alimentation symétrique Monster HTS7000 et du KEF Reference 207 / 204c / 201 haut-parleurs. Les tâches du subwoofer étaient gérées par mon REL Strata III. Les interconnexions utilisées étaient celles de Wireworld et AudioQuest, et les câbles de haut-parleur étaient le Wireworld Silver Eclipse 5.

Le panneau arrière est, heureusement, propre et épuré, avec beaucoup de place pour les connexions. J'adorerais voir des sorties symétriques, mais je n'ai pas encore passé en revue un lecteur universel qui en possède.

En savoir plus sur la page 2.

Sim_audio_orbiter_universal_player.gif

Le système de menu est en fait assez bon, facile à comprendre
graphiques, et une configuration très simple. Bien qu'il y ait une première
setup 'wizard' (le Setup Navigator), j'ai préféré aller dans le
menu et le faire moi-même. Après avoir laissé fonctionner l'Orbiter pendant une période
du temps, j'ai calibré les contrôles d'image à l'aide de Video Essentials.

La gestion des basses semble être, dans sa forme de base, similaire à beaucoup d'autres
lecteurs universels, mais je règle toutes mes enceintes (référence KEF
207/201 / 204C à Large. La télécommande est en plastique standard. je le souhaite
était aussi spécial que l'Orbiter lui-même. Cela fonctionne bien
cependant, et dispose d'une molette jog pratique pour changer la lecture et le ralenti
- quelque chose qui est pratique et rarement trouvé.

comment transférer de la musique d'ipod vers itunes windows 10

Prise finale - La première chose à tester était la qualité de l'image tout en regardant
films. La qualité d'image est nette, nette et fluide avec le DVI
production. Le désentrelacement est excellent et la qualité globale du
image comparée favorablement à ma référence Krell DVD Standard, mais était
pas aussi bien. Le Krell semble juste un peu plus net, un peu plus net,
et un peu plus propre. Bien que j'aie vu quelques améliorations mineures avec
mise à l'échelle à 720p, lorsque le lecteur vidéo est de haute qualité comme le
Orbiter, la qualité d'image laisse peu à désirer. Bonne vidéo
la performance en est une caractéristique importante, car de nombreux acteurs universels
dans le passé avait un bon audio ou une bonne vidéo, mais rarement les deux.

La véritable essence de ce lecteur est l'audio, et c'est dans ce domaine que
Orbiter excelle tout simplement. À partir du DVD-Audio, le son était très
neutre et lisse. En fait, c'est l'un des rares joueurs qui
sonne en fait neutre, avec un haut de gamme très lisse, propre et détaillé,
un médium qui n'est ni décontracté ni poussé vers l'avant, et un excellent,
Réponse des basses nette et non exagérée. Il y a une excellente délimitation de
instruments, beaucoup d'espace autour d'eux, et la scène sonore projetée est
grand et profond. Dans le monde des audiophiles, c'est l'éloge du
ordre le plus élevé. À bien des égards, ce joueur est si neutre que certaines personnes
peut en fait trouver cela un peu trop décontracté, mais je ne suis pas d'accord.

SACD est géré avec une verve similaire, et il semble y avoir peu de
différence à mes oreilles avec les capacités de ce lecteur avec un DVD-A
ou SACD. Un nombre important de lecteurs universels a un son différent pour
DVD-A et SACD, et gèrent généralement l'un mieux que l'autre. Le
Orbiter n'a pas ce problème il est tout aussi clair, net et
neutre avec SACD également. Les performances sur ces deux formats sont
parmi les meilleurs que j'ai entendus d'un joueur universel.

Les CD à deux canaux sont également très bien gérés, et l'Orbiter vomit
une belle scène sonore large et profonde. Encore une fois le son est très lisse,
non fatigant et neutre. Ce lecteur est très abouti sur le plan audio,
et je l'ai tout simplement apprécié énormément. Il existe également un interrupteur sur le panneau avant pour
désactiver la section vidéo lors de l'utilisation de l'audio en cas de
interférence - mes humbles oreilles ne pouvaient pas faire la différence, mais c'est
agréable d'avoir.

Le joueur fait un travail formidable en tant que transport et a TosLink,
Sorties numériques S / PDIF (BNC et RCA) et AES / EBU. Pour l'analogique 5.1
sorties audio, seules des connexions RCA asymétriques sont fournies. je voudrais
ont adoré voir des sorties symétriques, ne serait-ce que pour les deux canaux avant.
Il y a la sortie SDI susmentionnée, qui n'est peut-être pas une mauvaise idée car
le signal peut simplement être transféré directement vers un processeur vidéo, et
même la sortie DVI peut faire la même chose avec certains processeurs aujourd'hui.

Alors, quel est l'inconvénient de dépenser 7100 $ sur ce lecteur? Principalement, le
énorme trou fumant qu'il laisse dans votre compte bancaire, mais rien d'autre. je
J'aimerais que la télécommande soit un peu plus spéciale et mieux aménagée. je
aurait aimé voir une mise à l'échelle et peut-être juste un peu plus nette,
des performances vidéo plus propres, mais maintenant je suis pinailleur. Enfin, le
manque précité de sorties symétriques, qui sont très rares sur
joueurs universels de toute façon. Cette pièce est le bonheur d'un audiophile, et si
vous voulez l'un des meilleurs joueurs universels que l'argent puisse acheter, le
Orbiter devrait figurer sur votre liste restreinte et je le recommande vivement.

Ressources additionnelles

Lecteur universel Simaudio Orbiter
Rapport signal / bruit: 117dB
Formats: CD, SACD, DVD-V, DVD-A, VCD,
MP3-CD, CD-R, CD-RW, DVD-R, DVD-RW
Convertisseur de balayage vidéo Silicon Images SiI504
CNA vidéo 10 bits / 54 MHz
Décodeurs DTS internes, Dolby Digital
Trois Burr-Brown 1738E audio 24 bits / 192 kHz
CNA avec filtre numérique à suréchantillonnage 8x
Circuit vidéo pouvant être vaincu
Dimensions: 19 pi X / x 6,5 pi H x 16,5 pi P
Poids: 33 lb
PDSF: 7 150 $