Test du préampli AV Simaudio Moon Stargate et de l'amplificateur Moon Aurora-5

Test du préampli AV Simaudio Moon Stargate et de l'amplificateur Moon Aurora-5

Moon-Audio-Stargate.gif

revel performa3 f208 à vendre

Simaudio est une entreprise canadienne bien connue des audiophiles pour la fabrication de produits audio non seulement excellents sur le plan sonore, mais aussi, dans de nombreux cas, d'excellente valeur. Ils sont également connus pour être stylistiquement intéressants et même quelque peu aventureux. Simaudio a maintenant appliqué son savoir-faire audio à une gamme de produits de cinéma maison, dont les derniers sont le nouveau processeur surround Stargate et l'amplificateur Aurora-5.



Ressources additionnelles
En savoir plus sur les préamplis AV audiophiles haut de gamme .



La valeur dans ce cas est relative, car le processeur est toujours de 4 850 $ et l'ampli à cinq canaux est de 4 500 $, mais c'est toujours dans la zone idéale pour les équipements de cinéma maison sérieux.

Caractéristiques uniques
Le style de ces produits suit l'idiome Simaudio avec une belle façade en aluminium brossé noir anthracite, des pièces d'extrémité avant argentées pour cacher un montage en rack et un nez central comme une trompe à ailettes argentées qui semble ajouter une certaine touche de Dark Vador à ces produits . Le panneau d'affichage à LED à lettres rouges du Stargate semble ajouter davantage au look Star Wars. Le processeur est une unité de taille assez normale, mais l'ampli est un monstre. Il est grand, lourd (85 livres) et long. En fait, il était si long qu'il est sorti de l'arrière de mon armoire Salamander (je n'ai pas le dos fermé), et m'a obligé à placer un support en dessous car les jambes étaient juste suspendues dans les airs. Inutile de dire que vous obtenez beaucoup de look, de poids et de taille pour l'argent. La principale déception cosmétique et fonctionnelle est la télécommande universelle omniprésente et omniprésente Home Theater Master, que l'on trouve avec de nombreux processeurs, y compris le Outlaw.



Ce système a été utilisé dans mon théâtre de bureau, qui se composait de haut-parleurs B&W 705, 701 et DS7 et d'un subwoofer ASW2500. La source audio et vidéo était le Marantz DV-8400, un bloc d'alimentation Monster 5100 alimenté par une alimentation filtrée, et le système était relié à un plasma Philips de 50 pouces. Les câbles utilisés étaient les câbles audio asymétriques AudioQuest Python, les câbles haut-parleurs Gibraltar et les câbles composant Tributaries et S-Vidéo.

lg_moonaurora.gifInstallation / Configuration / Facilité d'utilisation
Le menu de configuration de Stargate était relativement simple à configurer. Ce n'était pas aussi soigné que certains, mais il a fait le travail. Il a une partie de sa propre logique, comme appuyer sur le bouton numérique correspondant de la télécommande pour votre sélection, puis utiliser les touches de volume pour régler les niveaux des haut-parleurs, etc. Habituellement, c'est quelque chose accompli avec les touches de navigation, mais ce n'est pas difficile s'habituer après un peu. Le grand écran est vraiment facile à voir à travers la pièce, est unique dans son apparence et, franchement, est plutôt cool. De chaque côté de l'écran se trouvent des boutons de commande, mais je me suis retrouvé à souhaiter un bouton de volume rond et un sélecteur de commande. Le contrôle du mode surround / stéréo n'est pas exactement intuitif, mais encore une fois, le travail est fait. Le Stargate possède une deuxième zone indépendante, ainsi qu'un tuner AM / FM, deux fonctionnalités très intéressantes à avoir sur un processeur.



Le Stargate n'a pas de sorties ou d'entrées symétriques, ce qui m'a surpris dans la gamme de prix, car de nombreux processeurs en ont. Il possède des entrées numériques assignables, ainsi que des noms assignables aux différentes sources. Il dispose de tous les modes surround nécessaires: DD EX, DTS-ES, Neo: 6, Pro Logic II et un mode 7.l Matrix. Il n'a pas de fréquence de coupure réglable pour le subwoofer, mais apparemment le logiciel est en cours de révision pour l'inclure. Le Stargate a deux entrées composantes qu'il commute, moins que les trois que j'aime, mais ils fonctionnent sans aucune dégradation visible de l'image.

Prise finale
J'ai d'abord écouté le Stargate en mode deux canaux. Le son est doux, légèrement roulé sur le dessus, avec un médium lisse et expressif et une basse assez réactive. La largeur de la scène sonore projetée est assez respectable et a un caractère neutre à légèrement décontracté. Il complète le caractère fluide général du son, créant une expérience sonore relaxante. Ce processeur n'a pas de THX, mais le caractère lisse de l'extrémité supérieure en fait un point discutable, à mon avis.

L'utilisation du Stargate comme préampli à deux canaux a révélé ses racines audiophiles car le son était clair, encore une fois doux, légèrement chaud avec une extrémité supérieure légèrement enroulée, mais plein de détails et de richesse. L'audio multicanal utilisant le Marantz 8400 a fourni davantage de son riche, et le Stargate, bien que pas tout à fait aussi ouvert et impliquant que la référence beaucoup plus chère Krell HTS 7.1, a fonctionné admirablement. Le Stargate fait peu de mal en tant que préampli, à part mon désir d'une paire d'entrées symétriques.

Le traitement surround est bon, sinon très bon. J'ai plutôt aimé le mode de musique multi-canaux propriétaire pour les sources à deux canaux, dans de nombreux cas je l'ai préféré au traitement de musique Dolby Pro Logic II. Les effets de panoramique ont été effectués en douceur et sans problème, comme le font tant de bons processeurs aujourd'hui. Le Stargate a fait un très bon travail en créant la «bulle sonore» que nous recherchons pour créer une expérience de visionnage de films réaliste.

AMPLIFICATEUR MOON AURORA-5

test bose sounddock series ii

Installation / Configuration / Facilité d'utilisation
Comme je l'ai déjà mentionné, l'Aurora est un monstre. Il suit le même langage de conception avec un visage noir anthracite et des plaques latérales argentées, ainsi que le dissipateur de chaleur monté au centre sur la plaque avant qui ressemble à la plaque nasale du masque de Dark Vador. Il n'a qu'un seul interrupteur sur le panneau avant avec une petite lumière bleue pour indiquer le fonctionnement. Cet ampli est construit comme le réservoir proverbial et a une plaque arrière très propre avec des fixations de haut-parleurs faciles à brancher, ainsi que des entrées asymétriques et symétriques.

Prise finale
En termes simples, cet ampli sonne comme il en a l'air: énorme et puissant. Il semble avoir une réserve de marche sans fin, une excellente dynamique (il maintient la classe A jusqu'à cinq watts) et une extrémité supérieure lisse qui limite la fatigue de l'auditeur. Il maintient une prise semblable à un étau sur l'extrémité inférieure, et les basses semblent fortes et contrôlées. Cela ne veut pas dire que cet ampli est brutal et non poli dans sa livraison, il parvient plutôt à rester fluide et détaillé à tout moment. Cette merveilleuse réserve de marche est d'une grande aide dans la création de la bulle sonore que j'ai mentionnée avec le Stargate cet effet est similaire à ce que j'ai expérimenté avec le Halo A51 car ces deux amplis semblent simplement pousser le son hors du haut-parleur, créant ainsi une excellente floraison sonore. Si je devais pinailler, je dirais que l'Aurora est juste un peu moins lisse et a une extrémité supérieure légèrement plus décontractée que la Halo A51, mais elle a le bord avec un panneau arrière très facile à utiliser avec beaucoup de place pour les connexions. Cet ampli me fait me demander à quel point le Titan, son grand frère, est meilleur, car l'Aurora est tout simplement excellent.

MOON STARGATE SURROUND PROCESSEUR ET MOON
AMPLIFICATEUR AURORA-5

étalonnage vision m602i-b3

Prise finale
En combinaison, le Stargate et l'Aurora-5 forment une paire distinctive, intéressante et solide. Bien que je pensais que le Stargate était un bon processeur, bien que légèrement dépourvu de fonctionnalités, la véritable star de la paire était l'Aurora-5, qui, à mon avis, est l'une des meilleures valeurs dans les amplis multicanaux. Lorsque vous achetez un produit au style unique, il est difficile de ne pas considérer le processeur correspondant et, heureusement, le Stargate ne déçoit pas en termes de performances. J'ai toujours dit que la base d'un excellent processeur de son surround est une excellente performance audio, et je suis heureux de voir que Simaudio est d'accord.

Processeur MOON Stargate Surround
Entrées vidéo: (5) ensembles de S-Vidéo,
audio composite et 2 canaux
(2) ensembles de composants, S-Vidéo, composite,
et audio à 2 canaux
Entrées audio numériques: (4) coaxiales numériques,
(2) optique TosLink
(2) ensembles d'entrées audio analogiques
Dolby Pro Logic II, DD, DD EX, DTS 5.1,
DTS-ES, Mode Musique Matricielle 7.1, DTS Neo: 6
Dimensions: 19 pi x 6,5 pi x 14 pi
PDSF: 4 850 $

Amplificateur MOON Aurora-5
200 watts / canal à 8 ohms,
400 watts / canal à 4 ohms
Également disponible en version 7 canaux
(1) XLR et (1) RCA par canal
Facteur d'amortissement statique de 800
Dimensions: 19 pi x 8,75 pi x 26 pi
PDSF: 4500 $ (5 canaux)

5300 $ (7 canaux)

Ressources additionnelles
En savoir plus sur les préamplis AV audiophiles haut de gamme .