Correction de la pièce revisitée

Correction de la pièce revisitée
126 ACTIONS

[Note de l'éditeur: Dennis Burger a initialement écrit le guide de la correction automatique de la pièce expliquée à la fin de 2013. Compte tenu des changements survenus - à la fois dans le paysage audio (comme l'arrivée de Dolby Atmos et DTS: X) et dans le secteur de la correction de salle lui-même - nous avons décidé qu'il était temps de procéder à une mise à jour. Cet article comprend de nombreuses explications originales de Dennis et incorpore des informations nouvellement ajoutées le cas échéant.]

L'une des réalités de l'achat d'un Récepteur AV ou processeur de son surround De nos jours, un rapide coup d'œil aux spécifications, aux fonctionnalités de streaming (ou à leur absence) et aux performances ne suffit tout simplement pas pour prendre la décision d'achat la plus éclairée. Aujourd'hui plus que jamais, le type de logiciel de correction de pièce intégré ou pris en charge par un préampli ou un récepteur joue probablement un rôle important dans le choix de votre équipement audio home cinéma (et parfois même stéréo).



À l'époque du 5.1 ou du 7.1, ce n'était pas nécessairement le cas pour tout le monde, mais avec l'avènement des formats de son surround basés sur des objets tels que Dolby Atmos et DTS: X - où vous placez probablement des haut-parleurs au plafond. qui diffèrent radicalement du timbre de vos enceintes principales ou du son qui rebondit sur le plafond pour obtenir cet effet de son surround aérien - les fonctions de configuration automatisée des enceintes et le logiciel de correction de pièce sont presque une nécessité.



Anthem-ARC-mic.jpgEn surface, tous les différents systèmes d'auto-étalonnage - de Audyssey à Anthem Room Correction de MCACC à YPAO et des solutions plus récentes comme Dirac - semblent similaires dans la mise en œuvre. Chacun vous oblige à placer un microphone dans votre pièce (soit dans votre position d'écoute principale, soit à plusieurs endroits de la pièce, selon la sophistication du système), qui mesure les tonalités de test jouées par chacune de vos enceintes, puis utilise ces mesures pour plusieurs fins différentes.

Premièrement, la plupart des systèmes de configuration d'enceintes automatisées ajusteront automatiquement les niveaux relatifs de toutes vos enceintes de sorte que le centre, le secteur, les enceintes surround, les enceintes suspendues et le caisson de graves jouent tous au même niveau sonore. La plupart ajusteront également le (s) point (s) de croisement entre vos haut-parleurs satellites et votre caisson de basses, feront une estimation éclairée de la distance entre chacune de vos haut-parleurs de votre position d'écoute principale et ajusteront les paramètres de retard de votre récepteur ou processeur en conséquence, de sorte que le son de chaque haut-parleur atteint vos oreilles en même temps.



Deuxièmement, ces mesures sont utilisées pour déterminer le type d'effets délétères de l'acoustique de votre pièce sur les performances de vos enceintes. Les systèmes appliquent ensuite l'égalisation aux haut-parleurs pour «corriger» les problèmes de réponse en amplitude.

Les systèmes de correction de pièce les plus sophistiqués appliqueront également des filtres (soit à réponse impulsionnelle finie ou réponse impulsionnelle infinie ou, dans certains cas comme Dirac Live, une combinaison des deux) pour tenter de corriger les erreurs de synchronisation causées par vos enceintes et / ou la pièce. En d'autres termes, ces filtres sont conçus pour compenser le fait que les sons de différentes fréquences destinés à atteindre vos oreilles simultanément ne le font pas, pour une raison ou une autre.

Il convient de noter, cependant, qu'aucune correction numérique de la pièce ne peut compenser tous les problèmes acoustiques dans une pièce. Pour comprendre pourquoi, nous devons diviser le spectre audio en deux morceaux différents et les examiner séparément (avec des excuses à l'avance à tous les experts acoustiques du public pour la simplification excessive qui suit). De 20 Hz à environ 200 ou 300 Hz, les ondes stationnaires sont votre plus grand ennemi. Les ondes stationnaires sont un sous-produit inévitable du placement d'enceintes dans un espace rectangulaire fermé. A ces basses fréquences, les ondes sonores réfléchies par la géométrie de votre pièce interfèrent avec les ondes sonores provenant directement de vos subwoofers et / ou enceintes, ce qui se traduit par une augmentation du volume à certains endroits de la pièce et une diminution du volume à d'autres endroits, avec différents creux et pointes à différents endroits en fonction de la fréquence.



En d'autres termes, même si votre subwoofer crée des sons basse fréquence au même niveau d'intensité sur tout le spectre des basses, une tonalité de 50 Hz peut être deux fois plus forte dans votre position d'écoute qu'elle est censée l'être, alors qu'une tonalité de 80 Hz le ton peut être deux fois moins fort. Passez à un autre siège dans la pièce, et le contraire peut être vrai (probablement pas exactement, mais vous comprenez). Et tout cela est principalement déterminé par la taille et la forme de votre pièce, ainsi que par l'emplacement des enceintes. Les ondes stationnaires sont également très difficiles (voire impossibles) à combattre avec des traitements acoustiques physiques seuls, à moins de changer complètement l'architecture de votre pièce, ce qui fait de la correction numérique de la pièce une solution idéale pour y faire face.

Ou peut-être serait-il plus juste de dire que la correction de pièce est une solution idéale à au moins la moitié de ce problème. Alors que l'égalisation peut facilement gérer les augmentations désagréables des graves causées par les ondes stationnaires, tous les systèmes de correction de pièce ne peuvent pas gérer efficacement les creux de graves causés par les interférences. En d'autres termes, si la taille et la forme de votre pièce font presque disparaître, disons, les tonalités 80 Hz à votre siège préféré dans la pièce, la correction numérique de la pièce n'est pas vraiment votre meilleur choix pour résoudre le problème. Vous feriez bien mieux de déplacer votre subwoofer, de réorganiser vos meubles ou d'ajouter un autre subwoofer à votre système - non pas pour générer plus de basses, mais pour vous donner une couverture des basses plus uniforme, avec un sub remplissant les nuls causés par le placement du autre. Cependant, lorsqu'il s'agit de lutter contre les graves gonflés et gonflés causés par le renforcement des ondes stationnaires (en d'autres termes, la crête d'une onde réfléchie rencontre la crête d'une onde directe juste à côté de votre position d'écoute principale), de nombreux systèmes numériques de correction de pièce peut faire des merveilles.

Au-dessus de 200 ou 300 Hz environ, les effets de votre pièce sur la reproduction sonore ont moins à voir avec la taille et la forme de l'espace et plus avec les qualités des surfaces qu'il contient - à savoir, à quel point ils sont réfléchissants, absorbants ou diffusifs. sont, et où ils se trouvent. Ici, nous plongeons dans un territoire controversé car tout le monde n'est pas d'accord qu'un système de correction numérique de pièce basé sur des mesures de microphone et des courbes d'égalisation de cible calculées peut résoudre avec succès les problèmes de ces fréquences. Comme m'expliquait un jour Anthony Grimani, ingénieur acoustique et président de Performance Media Industries, «Un microphone omnidirectionnel n'écoute pas comme le fait un être humain. La principale différence est qu'un être humain entend les sons haute fréquence comme étant principalement directionnels, directement du haut-parleur, et les sons basse fréquence intégrés du haut-parleur et de la pièce. Et puis entre basse fréquence et haute fréquence, il y a une épissure où ces différentes manières d'entendre passent progressivement de l'une à l'autre. Inutile de dire qu'un microphone n'entend pas les choses de cette façon, et il faut beaucoup de puissance de traitement et un filtrage sophistiqué pour compenser ce fait.

bravo audio v1 vs v2

Experts acoustiques allant du consultant acoustique Floyd Toole Le fondateur de Pro Audio Technology, Paul Hales, convient que la correction de pièce ne devrait pas être appliquée au-dessus de ce point de basculement, principalement parce que notre cerveau est parfaitement capable de compenser des choses comme la différence entre le son direct et réfléchi au-dessus de 200 ou 300 Hz. La façon dont Hales l'explique est qu'un grand piano à queue de concert sonne comme un grand piano à queue de concert, peu importe où vous le mettez, vous ne l'égaliserez pas différemment pour différentes pièces. De même, que vous et moi parlions dans une chambre anéchoïque ou dans une salle de bain publique carrelée, vous reconnaissez ma voix comme étant ma voix. C'est pourquoi ceux d'entre nous qui ne sont pas trop enthousiastes à propos de nombreux systèmes de correction numérique de salle décrivent leurs résultats comme assourdissants ou ternes.

Cela étant dit, les meilleurs systèmes de correction numérique de pièce - ceux avec une résolution de filtre plus élevée et une application plus intelligente des filtres, et ceux qui mesurent non seulement le volume relatif des différentes fréquences, mais aussi lorsque ces fréquences arrivent au microphone - peuvent le faire. un bon travail pour lutter contre certains problèmes acoustiques dans les hautes fréquences. Cependant, ils ne peuvent pas gérer efficacement des problèmes tels que la longue décroissance de la réverbération, du moins pas dans mon expérience de la configuration de systèmes de cinéma maison pour des amis avec des pièces très réverbérantes. Si vous jouez de la guitare, vous êtes probablement bien conscient de l'effet qu'une longue chute peut avoir sur le son. Sinon, asseyez-vous dans votre chambre et chantez quelques notes. Si votre voix reste un peu suspendue dans l'air, ce que vous entendez est une longue décomposition. Ou vous pouvez vous tenir au milieu de votre pièce et applaudir. S'il vous semble que vous êtes dans une cathédrale ou une terrasse de stationnement, aucune correction numérique de la pièce ne peut compenser efficacement cela. Vous allez devoir investir dans des traitements acoustiques absorbants pour votre pièce, qu'il s'agisse de produits professionnels ou simplement de draperies stratégiquement placées.

Une bonne correction numérique de la pièce peut, en revanche, combattre les artefacts de sonnerie (un peu d'écho accompagnant les sons haute fréquence). De plus, comme je l'ai dit plus tôt, l'introduction de formats de son surround basés sur des objets tels que Dolby Atmos et DTS: X a rendu la correction numérique de la pièce plus importante (en fait, plus nécessaire) que jamais.

Bien entendu, tous les systèmes numériques de correction de pièce ne sont pas identiques et tous ne traitent pas les différents artefacts acoustiques de la même manière. Il vaut donc la peine de discuter individuellement de quelques-uns des systèmes de correction de salle les plus populaires (ainsi que de quelques-uns des plus avancés). Ce n'est en aucun cas une liste complète, l'intention est simplement de vous donner un aperçu sélectif de certains des différents systèmes de correction de pièce que vous pourriez rencontrer lorsque vous achetez un nouveau récepteur ou processeur AV et comment le marché a changé au cours du passé. plusieurs années.

Audyssey-Editor-App1.jpg

Audyssey
Il n'apparaît peut-être pas sur presque autant de produits qu'auparavant, mais Audyssey est probablement le premier nom auquel vous pensez quand vous pensez «correction de pièce». Audyssey La plate-forme apparaît dans des produits allant des récepteurs AV de milieu et d'entrée de gamme de Denon au contrôleur de système SC-1 de 6 000 $ de Wisdom Audio . Bien sûr, les deux extrémités de ce spectre ne sont pas couvertes par exactement la même technologie Audyssey. L'auto-étalonnage de l'entreprise est disponible en plusieurs saveurs différentes. Heureusement, sa solution la plus basique, 2EQ, semble avoir été progressivement supprimée. Vous vous souvenez peut-être de mon examen de Ampli-tuner AV Azur 751R de Cambridge Audio que je n'aimais pas trop 2EQ, qui ignorait complètement les basses fréquences qui bénéficient le plus de la correction numérique de la pièce et comportait un nombre limité de filtres pour les hautes fréquences.

La solution standard MultEQ améliore un peu les choses, avec deux fois plus de filtres haute fréquence et une correction indispensable pour les basses fréquences. Mais avec tout le respect que je dois à Audyssey, d'après mon expérience, je trouve toujours que MultEQ fait plus de mal que de bien aux fréquences moyennes et hautes dans tout ce qui se rapproche d'une pièce acoustiquement acceptable.

Passez à MultEQ XT, cependant, et maintenant nous parlons. Avec huit fois la résolution du filtre haute fréquence du MultEQ vanille, XT permet une égalisation plus précise et, en tant que tel, des sons moins traités, moins sans vie et plus spacieux. Il permet également huit positions de mesure (par rapport aux six de MultEQ). Plus de positions de mesure signifie que le système a une vue plus complète de tout votre espace d'écoute, ce qui lui permet de prendre des décisions plus intelligentes sur les problèmes qu'il devrait et ne devrait pas essayer de corriger. Lors de l'examen d'un récepteur avec MultEQ XT, j'ai tendance à l'éteindre lorsque j'écoute de la musique multicanal, mais j'apprécie assez l'effet qu'il a sur les films.

Pour la plupart des consommateurs, le MultEQ XT32 élévateur - généralement inclus uniquement avec les récepteurs haut de gamme - est une bonne chose, en effet, avec 256 fois la résolution du filtre haute fréquence de MultEQ et quatre fois la résolution du filtre basse. . Comme MultEQ XT, il bénéficie également de huit positions de mesure et, comme MultEQ XT, il donne aux installateurs professionnels l'accès à MultEQ Pro, un kit qui comprend un microphone et un préampli de qualité professionnelle, et permet jusqu'à 32 mesures dans la pièce. . MultEQ Pro permet également à votre installateur de composer des courbes d'égalisation cible personnalisées mieux adaptées à votre environnement d'écoute et à vos préférences, plutôt que les courbes d'égalisation cible uniques de 2EQ, MultEQ, XT et XT32.

De nos jours, si vous trouvez Audyssey dans un nouveau récepteur, c'est probablement un Denon ou un Marantz, qui regroupent désormais le système de correction de pièce avec d'autres technologies Audyssey en quatre niveaux appelés Audyssey Bronze, Silver, Gold et Platinum. Bronze comprend MultEQ, Dynamic Volume et Dynamic EQ. Silver comprend MultEQ XT, Dynamic Volume et Dynamic EQ. Gold comprend également MultEQ XT, ainsi que Dynamic Volume, Dynamic EQ et Dynamic Surround Expansion. Audyssey Platinum améliore les choses jusqu'à MultEQ XT32, Dynamic Volume, Dynamic EQ, Dynamic Surround Expansion, Sub EQ HT et Low Frequency Confinement.

Les nouveaux récepteurs Denon et Marantz ont également été mis à niveau pour prendre en charge l'application MultEQ Editor pour iOS et Android, qui vous permet d'ajuster vos courbes cibles et - louange au Baby Buddha! - de définir une fréquence d'égalisation maximale au-dessus de laquelle l'égalisation n'est pas appliqué. Au moment d'écrire ces lignes, l'application à 19,99 $ pour ios et Android est encore assez nouveau, alors attendez-vous à quelques bugs et problèmes, mais c'est un énorme pas en avant pour atténuer les nombreuses préoccupations que les gens ont avec Audyssey.

Dirac-Live-graphic.jpg

Dirac en direct
Mon, comment les temps ont changé. Lorsque la version originale de cette amorce a été mise en ligne il y a près de quatre ans, Dirac était un petit problème sur mon radar de correction de pièce que je l'ai complètement négligé. Avance rapide jusqu'en 2017, et ce n'est pas seulement l'un des systèmes de correction de pièce les plus appréciés - il apparaît également sur de nouveaux équipements à un rythme toujours croissant. Vous pouvez trouver le système sur tout, du XMC-1 d'Emotiva aux futurs processeurs de cinéma maison RMC-1 jusqu'aux 23000 $ RS20i de DataSat, avec des offres d'Arcam, AudioControl, Lexicon, NAD, StormAudio et Theta Digital entre les deux.

Allons-nous bientôt le voir apparaître sur plus de récepteurs grand public? Peut-être. Une chose distingue Dirac des systèmes de correction de pièce que l'on trouve sur la plupart des appareils grand public: le fait qu'il nécessite un ordinateur Windows ou OS X pour fonctionner. C'est aussi un peu plus compliqué que la plupart des systèmes de correction de pièce de base, en ce sens qu'il vous oblige à ajuster le gain d'entrée et de sortie avant d'exécuter vos mesures et, si un écrêtage se produit à tout moment du processus, vous devez reculer et effectuer des ajustements. Le logiciel vous permet également d'ajuster vos courbes cibles par paire de canaux (ou individuellement pour l'enceinte centrale et les sous-marins) et de définir facilement une fréquence maximale au-delà de laquelle aucune correction n'est appliquée.

Comme avec Audyssey (mais contrairement à d'autres systèmes de correction de pièce très appréciés, tels que Anthem Room Correction), Dirac Live fonctionne dans le domaine temporel, ce qui signifie qu'il ne modifie pas simplement l'égalisation de la sortie de votre processeur ou de votre récepteur, mais qu'il applique des filtres qui compenser la distorsion temporelle. Contrairement à Audyssey, qui repose sur des filtres à réponse impulsionnelle finie, Dirac Live utilise des filtres à phase mixte pour obtenir un alignement temporel supérieur ou une correction de la réponse impulsionnelle. Compte tenu de cela et de mon expérience supplémentaire avec (et de ma compréhension de) Dirac Live, j'ai récemment changé la façon dont j'utilise le logiciel. Jusqu'à récemment, j'ai sculpté mes propres filtres pour appliquer une correction ne dépassant pas 400 ou 500 Hz. Ces jours-ci, je trouve que j'obtiens de meilleurs résultats en appliquant des filtres qui couvrent toute la gamme de fréquences audibles, mais je passe beaucoup plus de temps à les sculpter. En dessous de 400 ou 500 Hz environ, je laisse Dirac définir ses propres points de courbe cibles. Au-dessus de cette région, je crée une courbe qui trace très soigneusement les larges traits de la réponse de mes enceintes dans la pièce, tout en atténuant les tremblements flagrants. En d'autres termes, je maintiens la voix de mes haut-parleurs tout en atténuant les dommages causés par ma pièce, et j'applique également une correction temporelle à toute la gamme de fréquences audibles.

Étant donné qu'il nécessite neuf points de mesure de microphone qui forment une sorte de cube allongé (oui, vous devez lever et abaisser le microphone lorsque vous le déplacez vers l'avant, l'arrière et d'un côté à l'autre), ainsi que le fait que sa mesure et son filtre -Les écrans de création peuvent être assez densément remplis de données et de choix, Dirac Live n'est pas pour les faibles de cœur - mais il est actuellement à égalité à la première place parmi mes systèmes de correction de pièce préférés.

ARC-mobile-app.jpg

Correction de la salle de l'hymne
Également à égalité pour la première place? Système de correction de pièce exclusif d'Anthem. L'ARC est bien entendu limité à une utilisation avec les préamplis et récepteurs Anthem, ainsi qu'avec les systèmes de musique sans fil et les barres de son de Paradigm et MartinLogan. Comme indiqué ci-dessus, l'ARC ne fonctionne pas dans le domaine temporel, mais il gère, à mon avis, les ondes stationnaires mieux que tout autre système de correction de pièce - même Dirac.

Dans sa forme la plus complète, l'ARC nécessite l'utilisation d'un ordinateur Windows, et le microphone qui l'accompagne est une bête comparé aux petits micros de hockey-rondelle portant un chapeau emballés dans la plupart des systèmes de correction de salle. L'utilisation d'un ordinateur fournit à ARC beaucoup plus de puissance de traitement pour prendre ses mesures et créer ses filtres. Peut-être à cause de ce fait, ARC n'a jamais manqué de clouer parfaitement les points de croisement et les niveaux des haut-parleurs dans les dizaines de fois où je l'ai exécuté sur mes deux Processeur 3D D2v et tous les récepteurs de la société que j'ai auditionnés.

Ce que j'aime vraiment à propos de l'ARC, c'est qu'il vous permet de prendre toutes sortes de décisions concernant les pentes de croisement, le gain de pièce et bien sûr les fréquences d'égalisation maximales. Dans mon cinéma maison principal, avec l'Anthem D2v 3D, j'ai toujours trouvé qu'un réglage d'égalisation maximum d'environ 400 Hz était idéal. Dans mon cinéma maison secondaire à l'arrière de la maison, j'ai réglé l'égaliseur maximum de mon Anthem MRX 1120 sur 600 Hz afin que le système puisse gérer en douceur un pic dans cette pièce à droite autour de 500 Hz.

Il convient également de noter que, jusqu'à la sortie des récepteurs MRX de deuxième génération, Anthem n'a pas donné à ARC des noms différents pour ses différentes implémentations. Si vous avez exécuté ARC sur le D2v, il a fonctionné à toutes ses capacités, l'exécution d'ARC sur le MRX 500 ou 700 de première génération vous a donné les mêmes mesures, mais a appliqué moins de filtres. L'ARC exigeait également à l'origine que la connexion entre votre PC et le pré / pro ou le récepteur se présente sous la forme d'une connexion RS-232, ce qui nécessitait l'utilisation d'un adaptateur USB-série pour la plupart des utilisateurs. Avec l'introduction des nouveaux récepteurs MRX 510 et 710, Anthem a également lancé ARC M1 (maintenant simplement connu sous le nom d'ARC 2), qui bénéficie de plus de filtres pour les récepteurs (pas autant que le D2v est capable, mais encore plus), ainsi que des capacités d'étalonnage et de réseau plus rapides. La société a également récemment introduit l'ARC pour les appareils iOS, qui ne bénéficie peut-être pas de la même qualité de microphone et de fonctionnalités, mais offre certainement plus d'intuitivité et de facilité d'utilisation.

Trinnov-AC.jpg

Trinnov
Trinnov appelle son système de correction de pièce Correction acoustique, et par tous les droits, je devrais la détester. De manière unique, Trinnov travaille non seulement dans les domaines fréquentiel et temporel, mais également dans le domaine spatial. Le microphone inclus avec Trinnov est en fait un réseau de microphones qui comprend une flèche qui doit être pointée directement sur votre écran. Lors de ses mesures, le système cartographie les emplacements de vos enceintes en trois dimensions et peut en fait déplacer l'emplacement perçu d'une ou plusieurs de vos enceintes pour compenser le placement des enceintes moins qu'idéal. Il peut prendre des enceintes avant gauche et droite trop rapprochées - ou trop éloignées - et les déplacer virtuellement à une hauteur parfaite de 22,5 ou 30 degrés par rapport à votre canal central. Il peut même amener l'image de votre enceinte centrale au niveau de vos enceintes principales gauche et droite si elle est placée trop loin en dessous (ou, Dieu nous en préserve, au-dessus) de votre téléviseur. L'effet est carrément effrayant, et encore une fois - sur le papier - je déteste absolument l'idée. Mais en pratique, c'est fantastique. J'ai examiné il y a quelques années un récepteur Sherwood Newcastle qui comprenait le Trinnov Optimizer et je suis absolument tombé amoureux de l'effet. Le système dans sa forme la plus récente comporte également une correction de réponse d'impulsion et de magnitude comparable à (ou techniquement meilleure que) Dirac Live, et il permet toutes sortes d'outils de mise en forme de courbe cible que j'ai détaillés dans l'aperçu de ce système, à un niveau encore plus fin. degré.

Il y a cependant une mise en garde majeure. En dehors de certains systèmes comme le processeur SDP-75 ultra-coûteux de JBL Synthesis, Trinnov Optimizer n'est vraiment disponible que sur les préamplis à 16 canaux ou plus de Trinnov.

AccuEQ.jpgAccuEQ
Au cours des dernières années, Onkyo et Integra sont passés du statut de titulaires de licence Audyssey à l'introduction de leur propre système de correction de pièce baptisé AccuEQ. Les premières implémentations du système faisaient défaut, c'est le moins qu'on puisse dire, puisqu'elles n'appliquaient aucun égaliseur aux enceintes avant ou au caisson de basses. Cependant, les nouvelles versions se sont considérablement améliorées et, dans sa forme actuelle, AccuEQ est en fait assez bon. Une chose qui distingue le système est qu'il exécute deux séries de mesures. Le premier tour est utilisé pour ajuster les niveaux, les délais et les croisements, tandis que le second est utilisé pour calculer les courbes d'égalisation. D'après mon expérience, contrairement aux implémentations antérieures d'AccuEQ, la version la plus récente du logiciel effectue en fait la plupart de sa correction sur les basses fréquences, laissant pour la plupart les médiums supérieurs et les hautes fréquences seuls. Cependant, il est difficile de régler correctement les fréquences de croisement, alors soyez prêt à les modifier manuellement.

Pioneer-mcacc.jpgMCACC
MCACC (ou Advanced MCACC) est le système de correction de pièce exclusif de Pioneer, et il s'est considérablement amélioré au cours des dernières années. Il est disponible en trois variétés ces jours-ci. La version de base et sans adjectif de MCACC mesure simplement vos haut-parleurs, équilibre les niveaux, définit votre filtre, modifie les paramètres d'égalisation rudimentaires et applique une correction de phase au subwoofer. Il ne fait rien, en revanche, pour lutter contre les ondes stationnaires, car aucune égalisation n'est appliquée au sous-marin. Advanced MCACC et MCACC Pro, d'autre part, font.

Advanced MCACC ajoute également un contrôle de phase pour chaque haut-parleur, une égalisation plus avancée (y compris un sous-égaliseur) et des subtilités telles que les contrôles de polarité des haut-parleurs. MCACC Pro est le grand kahuna, avec des fonctionnalités avancées telles que Auto Phase Control Plus (filtres qui appliquent une correction temporelle de manière sélective sur toute la gamme de fréquences), une mesure et une correction indépendantes à double sub, une gestion avancée des basses pour les systèmes surround basés sur des objets, et un Outil de distance de précision qui vous permet d'ajuster les distances des enceintes (et donc les retards) au niveau millimétrique.

Je spécule purement ici, mais je dois me demander combien de temps encore MCACC va-t-il rester. Je le mentionne non pas parce que Pioneer est un problème quelconque, ni en raison de lacunes dans MCACC par rapport à d'autres solutions propriétaires d'Onkyo, Yamaha, Sony, etc. Cette spéculation est purement basée sur le fait que Pioneer a récemment développé une relation de travail avec Dirac, le premier étant en fait le distributeur du logiciel du second au Japon.

Yamaha-YPAO.jpgYPAO (Yamaha Parametric Room Acoustic Optimizer)
YPAO, comme vous l'avez peut-être deviné d'après son nom, est le système de configuration de pièce exclusif de Yamaha. YPAO est disponible en deux variétés: l'une s'appelle simplement YPAO et l'autre s'appelle YPAO R.S.C. Le premier mesure les niveaux et les retards des haut-parleurs et applique l'égalisation paramétrique avec plus ou moins de succès, tandis que YPAO R.S.C. applique également des filtres de réponse impulsionnelle pour combattre le son réfléchi. Plus récemment, Yamaha a également ajouté la possibilité de modifier vos propres paramètres d'égalisation paramétrique sur YPAO R.S.C., les filtres de réponse impulsionnelle étant copiés à partir de ses propres paramètres calculés.

Vous ne trouverez probablement YPAO que sur les AVR les moins chers de Yamaha ces jours-ci, avec YPAO R.S.C plus communément trouvé aux niveaux intermédiaires et supérieurs. Si vous êtes à la recherche d'un récepteur Yamaha, il y a une autre chose cruciale à prendre en compte: le YPAO R.S.C est disponible en deux variétés - une avec des mesures multipoints et une qui mesure à partir d'une seule position assise. Ce dernier ne fait pas un très bon travail avec les niveaux et les distances, à mon avis, il vaut donc probablement la peine de passer à un modèle avec des mesures multipoints à moins que vous ne prévoyiez de configurer votre récepteur complètement manuellement.

Sony-DN1080.jpgCalibrage automatique du cinéma numérique (DCAC)
Un autre système de correction de pièce propriétaire que l'on trouve sur les récepteurs grand public est le DCAC de Sony (qui existe dans des variétés telles que DCAC EX et ADCAC). Celui-ci est, très franchement, un peu un mystère pour moi, car Sony ne publie pas beaucoup d'informations claires sur ce qu'il fait ou comment il fonctionne. D'après mon expérience, c'est hasardeux, offrant des résultats subtils ou mauvais, et ses réglages de niveau et de distance des haut-parleurs ont toujours besoin d'être peaufinés. De plus, le nouveau double microphone livré avec des unités comme le STR-ZA5000ES peut fournir des résultats de mesure très incohérents d'une course à l'autre, même avec le microphone placé dans la même position. Le seul avantage majeur du DCAC est qu'il semble faire très peu pour le signal au-dessus de 500 Hz ou à peu près. L'inconvénient est que parfois ses paramètres calculés automatiquement peuvent en fait aggraver les problèmes d'ondes stationnaires, ce qui va complètement à l'encontre de l'objectif. En fin de compte, le DCAC pourrait vraiment bénéficier de plusieurs mesures, mais tous les récepteurs Sony que j'ai examinés jusqu'à présent ne permettent qu'une seule position de microphone.

RoomEQWizard.jpgAssistant d'égalisation de pièce
Une solution populaire pour les bricoleurs, Room EQ Wizard (ou REW) n'est pas pour les faibles de cœur, mais si vous avez un récepteur qui vous permet de composer vos propres paramètres d'égalisation paramétrique et que cela ne vous dérange pas de creuser profondément dans les mauvaises herbes. , il donne des résultats assez étonnants. REW nécessite que vous achetiez votre propre interface audio USB (la PreSonus AudioBox est un choix assez populaire, mais d'autres comme le Tascam US-2 2 fonctionneront très bien, tant que vous avez une alimentation fantôme), ainsi que votre propre microphone calibré (comme le microphone Behringer ECM8000, si vous recherchez une option abordable), mais ce qui est bien, c'est que le le logiciel lui-même est gratuit . Encore une fois, cela peut être une option décourageante au début, car le logiciel ne vous tient pas la main du tout, mais il y a des tonnes de super tutoriels vidéo là-bas, ainsi que fichiers d'aide détaillés sur le site Web de REW.

PBK.jpgKit de basse parfait
Paradigm / Anthem dispose également d'un autre système de correction de pièce propriétaire appelé le Kit de basse parfait , qui, comme vous l'avez peut-être compris, ne fonctionne que sur les sous-marins Paradigm et MartinLogan. Considérez-le comme une version simplifiée d'ARC (avec des connexions simplifiées, il comprend également le même microphone USB que l'ARC et ne nécessite qu'une connexion USB de votre ordinateur au subwoofer). L'avantage du PBK est qu'il applique la correction de pièce là où votre pièce en a le plus besoin - dans les basses fréquences. L'inconvénient, bien sûr, est que cela ne s'applique qu'au canal du subwoofer, qui est probablement traversé à 80 Hz par votre processeur. Il n'attrapera donc pas de problèmes dans les canaux principaux, qui génèrent également des basses entre la fréquence de croisement et ce point critique de 200 à 300 Hz où les ondes stationnaires peuvent nuire aux performances des graves supérieurs.

Égaliseur de salle Sunfire
Sunfire n'a pas de nom sophistiqué pour le système d'égalisation de pièce inclus avec beaucoup de ses subwoofers, mais il n'en a pas besoin. (Je l'ai exécuté avec d'excellents résultats à la fois sur l'AtmosXT dans ma chambre et sur le subwoofer à écran plat SubRosa dans mon cinéma maison.) C'est rapide. C'est simple. Il fait le travail et résout la plupart des problèmes acoustiques dans mes deux pièces. Mais, comme avec PBK, il ne peut appliquer une correction que jusqu'au point de croisement entre vos sous-marins et les satellites.

Bien sûr, comme je l'ai dit, cette liste néglige de nombreux autres systèmes de correction de pièce notables, de ARCOS DE HARMAN à Chambre de LyngdorfParfait à l'excellent MRC de Meridian, ainsi qu'à d'autres solutions réservées aux basses comme SMS-1 de Velodyne . Donc, si j'ai omis votre favori, faites-le nous savoir dans les commentaires ci-dessous.

Aimez-vous ce que la correction de pièce fait pour votre système audio ou détestez-vous vraiment cela? Ou votre relation avec la correction de pièce, comme la mienne, relève-t-elle de la légendaire catégorie Facebook de «C'est compliqué»?

Ressources additionnelles
Récepteurs AV et AV séparés: ce qui vous convient? sur HomeTheaterReview.com.
Les bons, meilleurs et meilleurs récepteurs AV sur le marché aujourd'hui sur HomeTheaterReview.com.