Revue des haut-parleurs Revel Ultima Studio2

Revue des haut-parleurs Revel Ultima Studio2

Revel-Studio-revu.gifLa génération précédente de Haut-parleurs Revel Ultima étaient une déclaration pour le moins. Bien qu'ils puissent être obtenus dans une variété de finitions, je voulais le mien en Ferrari Red avec des côtés argentés en partie parce que je n'avais jamais vu de haut-parleur (gardez à l'esprit que c'était il y a quelques années) dans une telle palette et en partie parce que je le pouvais. Eh bien, je ne pouvais pas en fait parce que j'étais encore à l'école et que je ne pouvais franchement pas payer les grilles et encore moins les haut-parleurs eux-mêmes, mais cela fait partie du fait d'être un audiophile. Vouloir ce que vous ne pouvez pas ou ne pouvez pas vous permettre. Pourtant, quand j'ai entendu ça Se délecter mettait à jour leur gamme Ultima à succès, mon imagination s'est envolée sur les possibilités de ce à quoi ressemblerait la nouvelle gamme d'enceintes. Qu'est-ce qui pourrait couronner le tout? Propulseurs spatiaux? Des mitrailleuses qui sortent des côtés? C'était la supposition de n'importe qui.



Ressources additionnelles
En savoir plus sur les enceintes Revel ici.
Lisez une critique du Revel Ulitima Salon2 par Jerry Del Colliano sur HomeTheaterReview.com.
Lisez d'autres critiques d'enceintes colonne audio haut de gamme telles que Bowers & Wilkins, MartinLogan, Wilson Audio, Magico, YG Acoustics, Magenpan et bien d'autres.







pourquoi mon ordinateur utilise-t-il 100 disques

Avance rapide vers le CES 2007 je crois, et le dévoilement de la nouvelle Ultima Salon2 par Kevin Voecks de Revel . Je suis entré dans la suite Harman du Hilton Towers avec une paire d'enceintes que je n'ai pas reconnues. En vérité, je pensais qu'Harman avait apporté une paire de haut-parleurs de quelqu'un d'autre, ce qui m'a incité à demander à Kevin «Où sont les nouveaux Revels?

«Juste là», dit-il en désignant la paire de grandes tours brillantes.



Hein? Il n'y avait pas de propulseurs spatiaux. Pas de mitrailleuses, il n'y avait même pas de finitions personnalisées. Ce qui se passait? Revel avait-il perdu son avantage? À vrai dire, j'étais tellement émerveillé par le nouveau style que je ne me souvenais pas beaucoup de la démo sur le plan auditif.

Avance rapide jusqu'à aujourd'hui. La ligne Ultima mise à jour est avec nous depuis un petit moment maintenant et ma réaction initiale à leur apparence s'est tempérée depuis. Cependant, il semble que beaucoup d'attention et de récompenses soient allées au plus grand de la gamme, le Salon2 laissant les plus petits Studio2, examinés ici, dans l'ombre. Eh bien, j'ai un faible pour le prochain meilleur dans n'importe quelle gamme d'enceintes, bon sang, je pense toujours que le Wilson Audio Sophia est supérieur au Watt Puppy, alors pourquoi ne pourrait-il pas en être de même pour le Studio2?

Le Revel Ultima Studio2 est un haut-parleur à trois voies, sur pied, doté d'un tweeter à dôme en béryllium d'un pouce couplé à un seul haut-parleur de médium de cinq pouces et quart et à deux haut-parleurs de graves de huit pouces. Tous les haut-parleurs de la série Ultima2, du Salon2 au Gem2, ont été entièrement repensés avec des systèmes de moteurs plus grands, des bobines acoustiques et des diaphragmes en titane. Grills off, le réseau de haut-parleurs du Studio2 est assez frappant et quelque peu unique, chaque haut-parleur argent étant en contraste frappant avec la finition noire piano environnante qui ressemble plus à de l'encre qui coule qu'à la face de votre haut-parleur typique.

Par rapport à leurs prédécesseurs, les Ultima2 sont beaucoup plus élégants et profilés dans leur forme, leur taille et leur impact visuel global dans une pièce. Là où les conceptions précédentes de Revel étaient plus une déclaration de `` regard sur moi '', les nouvelles enceintes Revel, en particulier avec leurs grilles de haut-parleurs, sont beaucoup plus sobres. Enlevez les grilles et ils retrouvent un peu de leur éclat visuel, mais c'est certainement un langage de conception plus mature. Bien qu'il s'agisse toujours d'un grand haut-parleur, mesurant un peu plus de 46 pouces de haut par près de 14 pouces de large et 20 pouces de profondeur, les Studio2 ne vont pas être confondus avec des mini moniteurs, bien que les courbes subtiles et les lignes inclinées de l'armoire elle-même durent longtemps. façon de dépeindre une enceinte colonne d'aspect beaucoup plus compact, alors les dimensions réelles du Studio2 apparaîtront.

Le Studio2 a une réponse en fréquence rapportée de 32 Hz à 45 kHz, avec des points de croisement à 230 Hz et 2 kHz. La réponse des basses du Studio2 est facilitée par un port de tir vers le bas, qui repose au-dessus de la base attachée (non amovible) du Studio2. Les Studio2 ne sont pas ce que j'appellerais un haut-parleur efficace - ce sont des cochons en matière de puissance, ce qui est évident dans leur cote de sensibilité de 88,7 dB dans une charge nominale de six ohms.

À l'arrière, cachés derrière une porte en plastique, se trouvent deux commandes d'égalisation pour aider à mieux adapter le son du Studio2 à l'environnement d'écoute. La première de ces commandes gère les hautes fréquences ou le niveau du tweeter, ce qui vous permet d'augmenter ou de réduire la sortie du tweeter du Studio2 par incréments de demi dB plus ou moins un dB complet. La deuxième commande concerne la compensation des basses fréquences, qui modifie la réponse des graves du Studio2 en fonction de la position de l'enceinte dans la pièce. Par exemple, si vous positionnez les enceintes près ou à côté d'un mur ou d'une surface dure, vous pouvez sélectionner le paramètre Boundary, où, comme si vous aviez une pièce particulièrement difficile avec des ondes stationnaires entraînant des basses puissantes, vous pouvez sélectionner Contour. Normal est réservé à un placement traditionnel dans une pièce avec peu ou pas d'anomalies sonores ou des zones de fréquence problématiques, comme une salle d'écoute dédiée correctement conçue et mise en œuvre. Sous les commandes d'égalisation du Studio2, vous trouverez une paire de bornes de liaison plutôt robustes qui peuvent accepter un câble d'enceinte à terminaison pelle ou banane ainsi que du fil nu.

Le branchement
Déballer et placer les Studio2 est un travail pour deux personnes valides ou de préférence votre revendeur, mais comme je n'avais aucune de ces deux options à ma disposition, j'ai dû faire preuve de créativité. Bien que j'ai pu déballer et configurer les Studio2 par moi-même, je ne le recommande pas car ils sont assez lourds à 140 livres chacun. L'emballage plutôt ingénieux de Revel, qui se `` décolle '' du haut-parleur lui-même, le laisse en position verticale avec seulement une base en mousse épaisse en dessous. La base en mousse peut être difficile à enlever par soi-même, mais pas impossible. Les Studio2 sont livrés avec des pointes de moquette que je n'ai pas dérangées car ma salle d'écoute avait des planchers de bois.

Une fois déballé, j'ai pu glisser lentement et doucement les Studio2 en position, à l'aide d'une petite serviette de bain sous la base, avec peu de drame. Le choix du positionnement final a nécessité quelques jours d'expérimentation entre la distance entre les orteils et le mur avant, ce qui est prévisible. Je dois dire que les commandes d'égalisation se sont révélées utiles, en particulier les commandes de basse fréquence. J'ai fini par placer les Studio2 à environ huit pieds et demi de distance avec le moindre pincement vers la position d'écoute principale, l'arrière du haut-parleur lui-même reposant à environ trois pieds du mur avant. Dans cette position, alors que je pouvais entendre une différence dans la réponse des graves si je parcourais les différentes commandes de compensation, j'ai finalement choisi de laisser les Studio2 dans le réglage normal des graves.

Les Studio2 ont été connectés à mon amplificateur Anthem Statement P5 via une série de câbles d'enceintes Transparent Reference. Pour mon préampli / processeur, j'ai utilisé mon fidèle Integra DTC 9.8 avec les tâches de source incombant à mon lecteur Blu-ray Sony, AppleTV et NAD C 565BEE. L'ensemble du système a été câblé avec des interconnexions Transparent Reference avec conditionnement de puissance par Transparent également.

comment faire des collages de photos sur facebook

Performance
J'ai lancé les choses avec un tarif à deux canaux avec l'aimable autorisation de Christina Aguilera et de son album des plus grands succès Keeps Getting Better: A Decade of Hits (RCA Records). Maintenant, avant que vous ne rouliez tous des yeux à mon choix de musique, je dois dire que c'est en fait un album pop bien enregistré et mixé qui, lorsqu'il est lu sur un système meilleur qu'une chaîne stéréo trouvée dans une Honda Civic, peut être assez révélateur et agréable. .pour un album pop. À commencer par le morceau «Candyman», une sorte de retour en arrière du big band des années 40, les Revels battaient leur plein. La basse a été la première chose que j'ai remarquée, en grande partie parce que le morceau commence par une ligne de basse percutante qui est riche, bien texturée (dans le bon système) et immédiate. Bien qu'il ait une bonne construction dynamique et une décomposition aérée, il lui manquait cette dernière once de claquement ou de bord. Ce n'était pas tubby ou gonflé, bien au contraire, mais il n'a pas été capable d'atteindre les profondeurs que j'ai entendues des plus grands Salon2, bien qu'avec moins de haut-parleurs de basse, je ne suis pas sûr que ce soit une comparaison vraiment juste. En passant à l'extrémité opposée du spectre, les aigus ont pu atteindre les pics les plus élevés tout en restant parfaitement composés et sans distorsion, même avec mon contrôle de volume réglé sur le gain unitaire. Il y avait énormément d'air et d'extension, mais aussi du poids, que l'on n'obtient pas toujours des tweeters, une vraie sensation de poids et de poids. Le médium s'est avéré être la pièce de fête du Studio2, rendant la voix de Christina naturellement et fidèlement. Le placement de Christina dans la scène sonore était solide comme le roc et se démarquait en contraste frappant avec le reste des instruments environnants, en particulier la section de cors rauque qui, lorsqu'elle était en avant, n'était jamais dure ou cassante. En parlant de scène sonore pendant un moment, la capacité du Studio2 à pratiquement disparaître était un exploit en soi et je ne m'y attendais pas compte tenu de leur taille, mais ils ont disparu comme une paire de haut-parleurs de contrôle laissant dans leur sillage une vaste scène sonore largement ouverte. Une chose que j'ai remarquée à propos des Studio2 avec cette démo particulière, c'est qu'ils avaient besoin d'une bonne quantité de volume pour prendre vie et libérer leur véritable potentiel dynamique, sans aucun doute un effet secondaire de leur soif de pouvoir. J'aime écouter de la musique sur le côté le plus fort de la normale, donc ce n'était pas tellement un problème pour moi, mais si vous êtes plutôt un auditeur en arrière-plan, vous n'entendez peut-être pas tout ce que les Studio2 peuvent offrir.

En savoir plus sur les performances des Studio2 à la page 2.

Revel-Studio-revu.gif

Laissant la musique pop, j'ai repéré la bande originale de James Cameron
Avatar (Atlantique) de James Horner et le morceau 'Becoming One of' The
Les gens «deviennent un avec Neytiri». Contrairement au bruit sourd,
la piste de basse immédiate de 'Candyman', 'Becoming' avait un effet beaucoup plus texturé
et oserais-je dire une ligne de basse analogique aidée par l'utilisation de la chanson
tympanis par rapport à une boîte à rythmes. Pour un bon exemple de ce dont je parle
à propos de `` Devenir '' et écoutez attentivement environ les trois ans et demi
marque minute (lorsque le tympan gronde puis explose) et voir si à travers
votre système vous avez le sentiment d'être vraiment `` là '' plutôt que d'écouter
à un enregistrement. Je vous assure à ce stade de la piste, avec le
volume réglé près du gain unitaire, vous serez transporté à travers le
Studio2s. La basse de la chanson avait plus de poids que la simple
slam-bam-merci-madame. La profondeur que les Studio2 ont pu atteindre
avec 'Becoming' était également supérieur à 'Candyman' qui m'a amené à repenser un
quelques-unes de mes premières découvertes. Les aigus étaient à nouveau en plein écran
notamment grâce à l'utilisation délicate de Horner des cloches équilibrées contre le
les divers crashs de cymbales de la chanson, qui ont tous deux pris vie
des arrière-plans les plus noirs que j'ai entendus dans mon système et se sont dégradés dans un tel
une façon tridimensionnelle de `` ressentir '' le son plutôt que simplement
écoute. Les médiums, en particulier la voix du jeune garçon, étaient obsédants
et accroché dans l'espace créant un son et une sensation très éthérés. Le
la scène sonore elle-même ne s'étendait pas beaucoup devant les haut-parleurs cependant
la largeur et la profondeur étaient si vastes que parfois il semblait presque arc
complètement autour de ma position d'écoute principale. Qui a dit qu'il en fallait cinq
ou plusieurs haut-parleurs pour obtenir une expérience de son surround. Dynamiquement le
Les Studio2 étaient dans une ligue à part au moins par rapport à certains des
haut-parleurs qui ont récemment honoré ma salle d'écoute. L'essentiel
l'explosivité et la texture des prouesses dynamiques de Studio2 étaient géniales
à voir. Alors que certains orateurs vont simplement déguiser la dynamique en
tout faire avancer et montrer leur capacité à gérer
les volumes les Studio2 adoptent une approche plus stratifiée, en s'appuyant sur
couche jusqu'à ce que les sons combinés produisent plus de volume. Ceci évidemment
arrive très vite, cependant les Studio2 ne le font jamais au détriment
d'espace, de définition et de clarté.

J'ai terminé mon évaluation des Studio2 avec une chanson dont je devrais avoir honte d'avoir aimé 'Carry Out (featuring Justin Timberlake)' de Timbaland de l'album Shockvalue II (Blackground / Interscope). J'ai choisi cette piste en particulier pour une raison, car dans presque tous les systèmes dans lesquels je l'ai déjà entendue, elle n'a pas été bonne. Alors que l'album de Christina Aguilera est bien enregistré et parfois assez surprenant à quel point il est bon, Shockvalue II est plus ou moins une musique de club. Il n'y a pas grand-chose à «réaliser» à part des basses assourdissantes, des tapotements d'une cloche synthétisée ou quelque chose du genre, et Justin Timberlake. Cela étant dit, c'était loin d'être une épave de train, en fait c'était tout simplement très amusant. C'était bien de savoir que même si les Studio2 sont des haut-parleurs audiophiles sérieux, ils ne sont pas assez sérieux pour rejeter nos plaisirs coupables. La voix de Justin était en fait assez agréable et l'auto-harmonie était bien plus présente que ce que j'avais entendu avant de donner à l'ensemble de la performance un peu plus de poids et d'espace. La cloche dont je parlais plus tôt était assez bien rendue, bien que complètement fausse, elle n'était pas offensante ou pleine de dureté numérique. La basse était la plus profonde du groupe, mais pas aussi agréable, mais elle montrait à quel point les Studio2 pouvaient descendre. Plus surprenant encore a été l'ajout de certains effets sonores et balançoires dynamiques qui étaient auparavant absents de mes autres sessions d'écoute avec le 'Carry Out' via des enceintes plus petites. L'équipement, les sources, etc. n'avaient pas changé, juste les haut-parleurs, montrant à quel point les Studio2 pouvaient être révélateurs, dans le bon sens.

Points faibles
Même si j'ai été agréablement surpris par la performance de Studio2 - d'accord, j'ai été époustouflé - il y avait quelques éléments dont j'ai pris note. Tout d'abord, la porte située à l'arrière de l'enceinte conçue pour créer une installation d'aspect plus professionnel est très bonne à condition que vos câbles d'enceinte ne soient pas trop épais. Par exemple, mes câbles d'enceintes Transparent Reference ont pu se connecter correctement aux bornes de liaison du Studio2, mais je n'ai pas pu les positionner de manière à permettre à la porte de se fermer au-dessus d'eux, me laissant avec une porte quelque peu exposée (ouverte). accroché à l'arrière de l'enceinte, ce qui n'est pas très sexy. Je connais plusieurs propriétaires de Revel qui ont complètement supprimé cette porte pour éviter ce problème, mais comme il s'agissait d'échantillons d'examen, je ne me sentais pas à l'aise de le faire, et je ne pensais pas non plus que la suppression d'une telle fonctionnalité de conception était une solution acceptable compte tenu du temps et de la réflexion. cela a dû être inclus en premier lieu pour que cela ne fonctionne pas.

À compter de la publication de cette revue, les Studio2, comme tous les haut-parleurs de la ligne Ultima2, ne sont disponibles qu'en deux finitions, noir brillant et acajou brillant (mes échantillons d'examen étaient les derniers). La beauté des précédents modèles Ultima était que vous pouviez les avoir à votre guise en les rendant autant une expression personnelle que sonore, ce que j'ai vraiment aimé, même si je suis sûr que cela a rendu les marges bénéficiaires un peu plus minces. Quoi qu'il en soit, pour une paire de haut-parleurs de 16 000 $, il devrait y avoir plus de finitions que deux. Je vote pour le tissage en fibre de carbone.

J'ai interrogé Kevin Voecks à ce sujet et sa réponse a été: «Nous avons réduit le nombre d'arrivées pour deux raisons. Nous avons dû souffler les quelques haut-parleurs rouges, verts et bleus que nous avions construits dans la série originale. De plus, les panneaux latéraux séparés ont fini par ennuyer les gens, car nous les avions initialement envoyés sous forme de «kits». Le principal problème était que nous ne pouvions pas garder toutes les combinaisons en stock, ce qui ne faisait que déranger. Maintenant que nous avons deux finitions qui satisfont la plupart des gens, nous avons pu les garder en stock dans nos entrepôts américains et européens.

Enfin, on ne peut ignorer le besoin absolu de puissance du Studio2, sans parler d'une puissance propre et de haute qualité. Mon Anthem Statement P5 n'est guère ce que j'appellerais un slouch à 325 watts par canal en huit ohms et 500 watts par canal en quatre. Cependant, je considérerais un ampli tel que le P5 comme une base de départ avec un haut-parleur comme le Studio2. Des noms comme Mark Levinson, Krell et Pass devraient figurer sur votre liste d'amplificateurs à prendre en compte lorsque vous envisagez d'acheter les Studio2. Vous pouvez le faire avec moins mais croyez-moi, meilleur est l'ampli, plus le son des Studio2 sera riche et plein. Les amplificateurs à lampes, à moins que vous ne parliez de certains des plus gros amplis Audio Research ou McIntosh, ne doivent pas s'appliquer.

comment combiner des photos en une seule

Conclusion
Bien que je ne sois pas sur le point d'appeler quoi que ce soit à 16 000 $, et encore moins un haut-parleur, une bonne affaire, les Revel Studio2 sont du côté le plus abordable du spectre sans objet. Bien qu'ils ne soient pas les plus grands de la gamme Ultima2 - ce titre revient aux Salon2 - les Studio2 sont plus que bons et, si je suis honnête, fournissent la plupart des performances de leur grand frère pour six mille dollars de moins. Sans oublier qu'ils sont plus compacts et plus faciles à intégrer dans une pièce que les Salon2.

Cela étant dit, je pense que les Studio2 rivalisent favorablement avec d'autres offres ultra haut de gamme telles que les Wilson Sophia, Wilson Watt / Puppies (maintenant Sasha W / P), Bowers et Wilkins 802D et plus encore. Étant donné le choix, je pense que j'ai choisi les Salon2 car ils le font juste pour moi. D'accord, je ne suis toujours pas le plus grand fan de leurs looks, mais ils ne sont pas si mauvais même si vous ne pouvez les obtenir qu'en deux finitions. Au-delà de leur apparence, c'est ce qu'ils font sur le plan sonore qui m'impressionne le plus. Si vous disposez de l'équipement adéquat, principalement de la puissance, le conte sonore que les Studio2 peuvent tisser est captivant et addictif. Le son du Studio2 n'est jamais agressif ni forcé, même lorsqu'il est poussé au bord irrégulier: le médium est à la limite de la perfection et la basse, bien qu'elle ne soit pas la plus profonde, est si texturale et musicale que vous ne vous souciez presque pas qu'elle ne secoue pas le obturations de vos dents (voici un domaine où les Salon2 l'ont sur les Studio2 à la pelle). C'est à cela que servent les subwoofers et Revel fabrique de bons sous-marins.

Je considère le Studio2 comme un mélange parfait de performance, de forme et de praticité. De leur conception à leur musique et à leurs performances cinématographiques, tout dans le Studio2 est synonyme d'équilibre et de contrôle. La Studio2 est une enceinte beaucoup plus mature que ses prédécesseurs et une enceinte beaucoup plus mature pour Revel dans son ensemble. J'ai vraiment apprécié mon temps avec les Studio2 et je suis prêt à parier que tous ceux qui les achètent le feront aussi. Considérez ceci comme mon approbation très enthousiaste.

Ressources additionnelles
En savoir plus sur les enceintes Revel ici.
Lisez une critique du Revel Ulitima Salon2 par Jerry Del Colliano sur HomeTheaterReview.com.
Lisez d'autres critiques d'enceintes colonne audio haut de gamme telles que Bowers & Wilkins, MartinLogan, Wilson Audio, Magico, YG Acoustics, Magenpan et bien d'autres.