Marantz UD9004 Universal Disc Player examiné

Marantz UD9004 Universal Disc Player examiné

Marantz-UD9004-v2.gif Marantz Le lecteur de disque universel UD9004, le nouveau produit phare, promet d'être la réponse pour les passionnés à la recherche d'une solution monobloc pour presque tous les types de disques audio-vidéo de cinq pouces. L'UD9004 est conçu pour faire plus que simplement lire presque tous les formats de disque disponibles (autres que les DVD HD format), il est conçu pour lire chaque type de disque avec une qualité de référence et sans les grands compromis qui ont traditionnellement affligé d'autres lecteurs «universels». Ce type de performance n'est pas sans un prix substantiel dans le cas de l'UD9004, le prix d'entrée est de 6000 $. Qu'est-ce qui fait que l'UD9004 vaut 6 000 $ lorsque vous pouvez acheter un autre lecteur de disque universel pour 500 $ ou des lecteurs haut de gamme séparés pour les formats que vous utilisez pour le même prix ou moins? Continuer à lire.



L'UD9004 est conçu pour aider les utilisateurs disposant d'une pile de composants pour chaque type de disque à simplifier leur système sans compromettre les performances vidéo ou audio des signaux de presque tous les disques audio ou vidéo. L'une des premières choses à attirer votre attention lorsque vous regardez le panneau avant en métal brossé est une paire de logos argentés, le premier étant SACD et le second Blu-ray. Kevin Zarow de Marantz déclare que cette décision de placement indique la priorité de Marantz sur la priorité accordée aux performances audio. Cela ne signifie en aucun cas que la vidéo est négligée, mais cela donne une indication sur le soin particulier qui a été apporté pour extraire un son de haute qualité à partir de n'importe quel disque source. J'ai trouvé cela réconfortant, surtout si cet appareil est censé remplacer plusieurs sources audio dans un système haut de gamme.

Lisez d'autres lecteurs Universal Disc d'Oppo, NuForce et Cambridge Audio ainsi que de nombreux autres ...





L'UD9004 lit les formats suivants:SACD (Stéréo / Multi), BD-Vidéo (Profil 2.0) / -ROM / -RE / BD-R, DVD-Audio / -Vidéo / -R / -R DL / -RW / + R / + R DL / + RW , CD, HDCD, CD-R / RW et MP3 / WMA / DivX (ver.6) / AVCHD / JPEG / Kodak Picture CD. Si cela ne suffit pas, l'UD9004 dispose également d'un emplacement pour carte SD sur le panneau avant et peut lire les cartes de données SD avec des fichiers MP3, WMA, AAC, WAV, JPEG, DivX et HD / AVCHD. Les disques sont gérés par un moyen de transport conçu sur mesure par D&M pour ses principaux lecteurs. Ce mécanisme exclusif est exceptionnellement rigide, antimagnétique et amortissant les vibrations et fournit à la fois une isolation contre le bruit et la poussière des sources extérieures avec son boîtier en métal moulé sous pression. Cette enceinte lourde minimise également les résonances avec un couvercle supérieur à double couche. Toutes ces fonctionnalités permettent de garantir que la récupération des données peut se poursuivre avec n'importe quel disque de manière stable avec un minimum d'interférences. Au départ, les données sont bonnes, meilleurs sont le son et l'image. Même si ce transport est partagé avec les sociétés sœurs de Marantz, Denon et McIntosh, le Marantz UD9004 l'implémente d'une manière différente, ce qui distingue ce joueur.

Avant même de toucher l'appareil, son grand châssis de sept pouces de large, six pouces et demi de haut et 16 pouces de profondeur crie quelque chose de spécial. Lorsque vous prenez son poids de 42 livres, l'image de la solidité n'est que renforcée. Il y a beaucoup à propos de la construction de l'UD9004 qui le distingue des autres lecteurs de disques. Commencez par quelque chose d'aussi simple que les pieds: les pieds en cuivre massif laqué fraisé à la machine ont été conçus non seulement pour fournir une plate-forme stable et non résonnante, mais également pour abaisser le centre de gravité de l'unité afin de réduire davantage les vibrations susceptibles de dégrader la récupération ou les performances des données. . Une plaque inférieure en acier épais plaqué cuivre forme la base du châssis design Tri-box. Vu de face, le châssis est composé de trois boîtiers: le gauche étant le boîtier d'alimentation, le centre pour le mécanisme et les circuits numériques et le droit pour l'analogique. Chaque boîte est en acier épais cuivré. Les barres de renforcement lourdes ajoutent de la rigidité et réduisent les résonances. Une alimentation blindée en cuivre dérivée du lecteur SACD SA-7S1 à 7 000 $ alimente la section audio avec une alimentation séparée utilisée pour la vidéo à la fois alimentée par un transformateur lourd construit sur mesure.



apprendre à jouer de la guitare application gratuite

Du côté audio des choses, à l'intérieur du compartiment de châssis isolé, vous trouverez quatre cartes de circuits imprimés distinctes: la première carte gère les canaux avant gauche et droit asymétriques avec les signaux du DAC 1. Cette carte a également les composants d'alimentation. La deuxième carte gère les canaux central, surround gauche et droit avec les signaux des DAC 2 et 3. La troisième carte gère le subwoofer et les canaux surround arrière gauche et droit et est alimentée par les DAC 4 et 5. La dernière carte gère les canaux avant gauche et droit. sorties symétriques à droite et est alimenté par le DAC 6. Les DAC eux-mêmes sont des modèles AKM 192 kHz / 32 bits 4399. Le traitement du signal est effectué par le processeur 32 bits SHARC d'Analog Devices qui peut soit émettre les nouveaux signaux audio à haut débit binaire dans leur format de train binaire natif, soit les décoder en interne et les émettre sous forme de signal PCM. Le transfert d'étape en étape des signaux audio est géré par les modules HDAM (Hyper Dynamic Amplifier Module) et HDAM-SA2 propriétaires de Marantz, qui sont censés combiner les avantages des circuits intégrés et discrets en un seul module. L'UD9004 bénéficie véritablement de la technologie de «ruissellement» car les concepteurs de l'UD9004 se sont tournés vers la ligne de produits de référence de Marantz et ont utilisé certains des composants et des conceptions de la ligne de référence. Le soin apporté à la sélection des pièces et à leur mise en œuvre conduit à un signal audio qui présente un rapport signal sur bruit de 125 dB, une plage dynamique de 112 dB et une distorsion harmonique totale inférieure à 0,0008% à 1 kHz.

Les informations d'identification vidéo de l'UD9004 sont tout aussi impressionnantes. L'UD9004 peut émettre des signaux 1080p, 24 images par seconde, 36 bits Deep Color. Le processeur Silicon Optix 'Realta HQV' fournit toute la mise à l'échelle de la sortie HDMI. Ce processeur très respecté peut mettre à l'échelle n'importe quelle source HD ou SD à 1080p. Les signaux vidéo et audio peuvent être acheminés via des câbles HDMI séparés pour minimiser toute interférence potentielle. Les sorties vidéo analogiques ont leurs propres processeurs: Anchor Bay Technologies 2010 pour les signaux composants et Anchor Bay Technologies 1012 pour les composites et S-vidéo. Les CNA vidéo sont des unités Analog Devices à 297 MHz, 14 bits pour la vidéo composante et 12 bits pour le composite et la S-vidéo. Une pléthore d'ajustements permet d'ajuster l'image à votre guise.

Le grand panneau arrière de l'UD9004 est bien équipé avec des sorties 7.1 asymétriques fabriquées à partir de bornes en laiton usinées solides qui sont ensuite des sorties XLR stéréo plaquées or coaxiales numériques (également une borne en laiton plaqué or fraisé) et des sorties Toslink du côté audio . Les sorties vidéo comprennent la vidéo S-vidéo, composante et composite, les deux derniers étant également des bornes en laiton plaqué or fraisées. Les dernières connexions de signal sont une paire de sorties HDMI 1.3a. Les autres connexions comprennent une prise d'alimentation CEI à deux broches, un port RS-232, une entrée et une sortie de clignotant IR et Ethernet. Il convient de noter que toutes les sorties sont actives simultanément, ce qui permet à l'UD9004 d'alimenter plusieurs chemins de signaux en même temps, ce qui peut faciliter l'intégration du système.

Le design industriel de l'UD9004 sera familier à quiconque a vu l'un des nouveaux produits Marantz. Alors que l'esthétique générale est partagée entre les lignes standard et de référence, les matériaux de construction ressemblent le plus aux matériaux de la ligne standard de Marantz. Les panneaux d'aluminium épais et incurvés de la ligne de référence auraient entraîné une augmentation disproportionnée du prix par rapport aux performances. Un panneau avant en aluminium noir brossé est encadré de panneaux latéraux incurvés en résine. Le tiroir à disques mince au milieu du panneau avant est flanqué de deux petits boutons de transport de chaque côté et sous le tiroir. Sous le tiroir du disque se trouve un écran sous lequel se trouve une porte abattante, ce qui donne un aspect très propre. Sous la porte abattante se trouvent des commandes moins utilisées et la fente pour carte SD. La télécommande incluse est une télécommande de style baguette mince avec un panneau supérieur en aluminium et sans rétroéclairage.

Le branchement
Le Marantz UD9004 est conçu pour être utilisé à la fois dans les systèmes audio et vidéo, je l'ai donc utilisé à la fois dans mes systèmes de référence à deux canaux et de cinéma, ainsi que dans un autre système de cinéma dans mon salon qui utilise des connexions vidéo en composantes.

Mon système à deux canaux dédié se compose d'un préamplificateur Conrad Johnson CT-5 alimentant un amplificateur Halcro DM-38 et des haut-parleurs Martin Logan Summit. Tout le câblage était Kimber Select. Tous les composants sont situés sur un stand Billy Bags et sont alimentés par un conditionneur de puissance Richard Gray's Power Company 1200. J'ai utilisé les sorties asymétriques situées dans la sortie multicanal 7.1, car les sorties analogiques de la section à deux canaux sont uniquement symétriques et mon préamplificateur est asymétrique. Si je devais installer de manière permanente l'UD9004 en tant que source pour mes systèmes stéréo et cinéma, j'obtiendrais des convertisseurs XLR vers asymétriques pour pouvoir utiliser les deux ensembles de sorties analogiques en même temps.

Plus tard, j'ai installé l'UD9004 dans mon système de cinéma, en le connectant à mon préamplificateur / processeur Marantz AV-8003 via des câbles HDMI et analogiques 5.1. Les autres composants pertinents incluent un amplificateur Marantz MM8003, un projecteur Marantz VP-11S2, un système d'enceintes Martin Logan Summit / Stage / Descent i. Tous les câbles provenaient de Kimber à l'exception des câbles 5.1. Les 5.1cables étaient composés de trois paires d'interconnexions de la série Platinum d'Ultralink. L'installation étant temporaire, j'ai simplement placé l'UD9004 sur une étagère de mon rack Middle Atlantic. Pour les installations permanentes, Marantz propose un kit de montage en rack.

Performance
Les lecteurs réguliers de HomeTheaterReview.com noteront que nous avons récemment examiné un autre lecteur de disque universel, l'Oppo BDP-83, j'ai donc utilisé une grande partie du même logiciel pour plus de commodité.

Si je devais utiliser un seul lecteur pour tous mes formats de disque, le type de disque dont les performances seraient les plus critiques pour moi serait le CD du livre rouge. Ma collection de CD se chiffre par milliers, plusieurs multiples plus que tout autre type de disque, et j'écoute plus de CD qu'autre chose. Si un joueur ne peut pas bien faire des CD, je ne suis pas intéressé. «Hallelujah» du Live at Sin-e (Sony) de Jeff Buckley a été l'un des premiers morceaux que j'ai écoutés après avoir laissé entrer l'UD9004 par effraction (Marantz recommande au moins 100 heures de rodage avant toute écoute critique). Les images sonores sur la scène sonore étaient clairement définies, plus que ce que j'avais entendu auparavant sur mon système. Les notes de basse étaient exceptionnellement solides et puissantes. Le bord d'attaque des notes était un peu moins rapide et tranchant que mon lecteur CD de référence, le Classé 'CDP-202 (6500 $) mais les différences étaient très légères. Dans l'ensemble, la présentation du Marantz est détendue et naturelle sans aucun des sons extrêmement analytiques et gravés que certains joueurs essaient de passer pour des détails. L'un des autres morceaux que j'ai également écoutés était Dark Side of the Moon de Pink Floyd (Capitol Records / Mobile Fidelity). Les puissants battements graves de l'ouverture de 'Breathe' ont été reproduits avec moins d'emphase que l'Oppo BDP-83 et plus proche de mon lecteur CD Classé CDP-202. Les guitares de ce disque étaient palpables, les images sonores étaient solidement placées sur la scène sonore avec un bon sens de l'espace. Les notes décomposées de chaque corde étaient suffisamment longues et bien définies, ajoutant encore plus au sens du réalisme. Comme indiqué précédemment, l'attaque ou le bord d'attaque des notes transitoires n'était pas trop aigu, probablement juste légèrement du côté réticent du neutre. J'ai trouvé que cette qualité faisait de l'UD9004 une comédie musicale et un plaisir à écouter pendant de très longues périodes. Des chanteuses telles que Holly Cole, Rickie Lee Jones et Patricia Barber ont été reproduites avec des voix riches et corsées (mais pas gonflées) et les scènes sonores ont été correctement dimensionnées avec les images individuelles spécifiquement et solidement placées à l'intérieur. Le résultat global permet une présentation détendue et réaliste. Cependant, si vos goûts musicaux sont plus agressifs et que vous devez être celui qui est dans la fosse, juste à quelques mètres devant le groupe, ce n'est peut-être pas le joueur qu'il vous faut.

J'ai ensuite écouté l'UD9004 dans mon système multicanal. Mes notes d'écoute se réfèrent toutes à l'écoute via les sorties analogiques de l'UD9004, sauf indication contraire. J'avais l'album de R.E.M., In Time: The Best of R.E.M. 1988-2003 (Warner Bros. DVD-Audio) à portée de main d'une autre revue récente. La voix de Michael Stipe sur 'Man on the Moon' semblait émaner d'un point au-dessus de mon canal central avec un placement si solide que j'ai revérifié pour m'assurer que le haut-parleur n'était pas soulevé ou incliné par rapport à sa position normale. Dans l'ensemble, la scène sonore en multicanal n'était pas significativement différente de celle de plusieurs autres lecteurs DVD-Audio que j'ai utilisés, mais les sources individuelles étaient plus solidement ancrées et identifiées. Le caractère général de l'UD9004 est resté inchangé lors du passage des CD aux disques DVD-Audio, mais le niveau de détail et le sens du réalisme ont été renforcés. La résolution supplémentaire disponible sur un DVD-Audio ne se perd pas avec ce lecteur. Les prouesses de l'UD9004 ne se limitent pas aux enregistrements de type audiophile - j'ai également écouté The Wraith: Shangri-La (Psychopathic / DTS) de Insane Clown Posse et The Legion of Boom (DTS) de Crystal Method. Ces disques présentent des lignes de basse profondes et percutantes. L'UD9004 n'a pas déçu et a livré des basses solides et détaillées. J'ai également noté que les bords d'attaque des notes transitoires semblaient un peu plus nets sur les disques DVD-A que sur les CD. Les DAC utilisés dans tous les canaux, et tout aussi important, leur mise en œuvre, ont très bien fonctionné. Je recommanderais d'écouter attentivement les sorties analogiques de l'UD9004 avant d'utiliser simplement les sorties numériques.

La Genius Loves Company (Concord SACD) de Ray Charles est un album qui m'est familier car je possède quelques exemplaires différents et j'écoute souvent cet album quand je suis au travail. L'écoute de cet album via les sorties analogiques a produit une scène sonore incroyablement solide et intime. Les voix, qu'il s'agisse de Ray Charles, de Norah Jones ou de n'importe quel autre interprète, ont été rendues avec une grande clarté et conviction. Le piano était plein d'harmoniques luxuriantes, de longues décroissances qui me permettaient facilement de penser que j'étais dans la même pièce que le spectacle. Comme pour les autres formats, j'ai basculé entre les sorties numériques et analogiques. Habituellement, je préférais utiliser les DAC de l'UD9004 et les sorties analogiques, mais la différence était encore plus dramatique avec le SACD. Les performances du Marantz UD9004 sur SACD étaient sensiblement pires à travers la sortie numérique, pas terrible, mais la chaleur, les détails et la scène sonore solide comme le roc ont été considérablement diminués. Il s'avère que le Marantz UD9004 ne sortira pas de flux DSD haute résolution (ou PCM converti) à partir des sorties numériques. Les aficionados du format SACD devraient certainement utiliser les sorties analogiques de l'UD9004.

J'ai commencé avec des DVD comme si ma collection reflétait celle de la plupart des lecteurs - nous avons plus de DVD que de disques Blu-ray. J'ai de nouveau utilisé un disque que j'avais récemment utilisé dans deux autres revues, Heat (DVD - Warner Home Video). J'ai utilisé l'UD9004 pour mettre à l'échelle le disque en 1080p, 24 fps. La mise à l'échelle était extrêmement propre et ne produisait aucun artefact visible. Le niveau de bruit dans l'image était plus faible avec l'UD9004 qu'avec toute autre unité source que j'ai eue dans mon système. Cela était particulièrement visible dans les scènes les plus sombres telles que celle où DeNiro se cache dans l'ombre tout en étant surveillé par l'équipe de surveillance de la police. L'Oppo BDP-83 a également fait un très bon travail de mise à l'échelle, mais en comparant les images entre les deux joueurs, le Marantz avait moins de bruit et était plus tridimensionnel.

J'ai ensuite lu un disque que j'avais à la fois sur DVD et Blu-ray pour voir à quel point il y aurait une différence: Monsters, Inc. (Disney / Pixar) (j'ai eu la chance de pouvoir en emprunter une copie une semaine avant le la date de sortie publique.) Les différences entre les deux disques étaient facilement perceptibles, mais l'UD9004 a fait un assez bon travail de mise à l'échelle du DVD pour rendre l'expérience de visionnage agréable. La différence entre les deux était comme lever le voile proverbial. Bien que je choisisse le Blu-ray à chaque fois, il est bon de savoir que ma grande collection de DVD peut toujours être belle.

Pirates des Caraïbes: La malédiction du Black Pearl (Disney) sur Blu-ray offre de nombreuses occasions de tester un système vidéo. Les nombreuses cordes et voiles gonflées des navires pirates offrent un test difficile pour de nombreux processeurs vidéo, laissant des images maculées ou un bruit de signal. En regardant le film, j'ai remarqué que ces détails étaient très clairement reproduits. Cette série de films comporte de nombreuses scènes sombres qui permettent une évaluation approfondie des détails des ombres, ce qui était exemplaire et, associé au niveau de bruit extrêmement faible, a fourni une plus grande sensation de profondeur dans les scènes plus sombres. La large gamme de couleurs a été reproduite de manière vibrante avec une bonne précision. Si je devais garder l'UD9004 dans mon système, je le ferais calibrer pour mon système afin de maximiser son potentiel. Le site Web de Marantz a publié le manuel du propriétaire de l'UD9004. Une révision du manuel éduquera ceux qui recherchent plus de détails sur les options de réglage vidéo disponibles.

J'ai regardé plusieurs disques Blu-ray encodés avec les nouveaux codecs à débit binaire élevé à la fois via la sortie HDMI, laissant mon processeur faire le décodage, et via les sorties analogiques de l'UD9004, laissant le lecteur faire le décodage. J'ai désactivé la correction de la pièce Audyssey pour une comparaison équitable. J'ai préféré le signal analogique à chaque fois. Heureusement, toutes les sorties sont simultanément actives afin que vous puissiez configurer votre processeur pour obtenir la vidéo HDMI et analogique pour l'audio. De plus, les sorties simultanées étaient un plus pour la distribution, car je pouvais envoyer du HDMI dans ma salle de cinéma et de la vidéo composante vers un appareil de distribution pour être acheminé ailleurs dans la maison. Une belle touche.

Concurrence et comparaison
Pour comparer l'UD9004 de Marantz à ses concurrents, veuillez lire nos avis sur le
Lecteur Blu-ray Lexicon BD-30 et le Lecteur Blu-ray Goldmund Edios 20 BD . Vous pouvez également trouver beaucoup plus d'informations dans notre Section lecteur Blu-ray .

Lisez les points faibles et la conclusion à la page 2

comment régler la luminosité sur windows

Marantz-UD9004-v2.gif Points faibles
De l'utilisation du Marantz UD9004, il est clair que les concepteurs ont accordé une prime aux performances audio. Une discussion avec Kevin Zarow a confirmé cette priorité. Cependant, il y a un choix de conception qui s'est penché un peu trop vers la balance audio, la conception de la télécommande. La télécommande n'est pas rétroéclairée. Je pense que c'est inexcusable pour une source de cinéma maison où, contrairement aux sources audio, les lecteurs de films sont presque exclusivement utilisés dans l'obscurité.

Pendant que nous discutons des choix de conception, j'aurais aimé voir une paire dédiée de sorties analogiques stéréo asymétriques en plus des sorties XLR. On peut utiliser les sorties 7.1 asymétriques si celles-ci ne sont pas connectées à un système multicanal séparé, ce qui serait acceptable, mais si elles sont connectées à un système multicanal, avoir à utiliser des adaptateurs XLR à une seule extrémité n'est pas très élégant pour un joueur aussi haut de gamme.

Comme l'UD9004 est destiné à remplacer de nombreuses sources par une seule unité de référence, j'aurais aimé voir la possibilité d'accepter des signaux numériques tels que ceux d'un serveur de musique ainsi que la possibilité de diffuser des vidéos à partir de services tels que Netflix. Je comprends la décision de Marantz de ne pas inclure le streaming, car ils ne pensaient pas qu'une source de qualité aussi médiocre valait la peine de cette unité (et ce n'est vraiment pas le cas), mais en plus de la qualité, cette unité promet une commodité, que le streaming aurait améliorée. La décision de ne pas inclure d'entrée numérique afin que d'autres sources puissent bénéficier des très bons DAC et de la section analogique de l'UD9004 est un peu plus bouleversante.

Enfin, les performances des SACD via la sortie HDMI sont paralysées. S'il est vrai que les DAC de l'UD9004 font un travail formidable, ce qui rend l'audio amusant est la capacité d'expérimenter et d'essayer de nouvelles combinaisons. Sans la capacité de produire des signaux numériques pleine résolution à partir des SACD, cette capacité est absente.

Conclusion
Le Marantz UD9004 peut exceller dans tout ce qu'il fait. Je ne connais pas d'autre lecteur de disque universel qui puisse égaler ses performances sur tous les formats à tout prix. Est-il douze fois meilleur que l'Oppo BDP-83 pour douze fois le prix? Pas pour la plupart des consommateurs, mais encore une fois, cette pièce n'a pas été conçue pour le marché de masse. Le lecteur sonne-t-il nettement mieux que les lecteurs de disques universels les moins chers du marché? Je pense que oui. Cela vaut-il l'argent supplémentaire? Cette réponse dépend de plusieurs choses. Premièrement, le reste de votre système est-il capable de bénéficier d'une source de meilleure qualité? Je soupçonne que quiconque envisage sérieusement ce produit répondra par l'affirmative. Deuxièmement, les performances audio sont-elles essentielles pour vous? Les performances vidéo du Marantz sont excellentes. Son audio via HDMI est égal à tout autre lecteur que j'ai entendu. Là où il excelle vraiment et gagne sa place dans un système, ce sont ses performances audio analogiques.

En tant que lecteur CD / SACD, l'UD9004 ne va pas rivaliser avec les systèmes DCS et Wadia à cinq chiffres, mais il tient sa place avec des lecteurs jusqu'à la fourchette moyenne à quatre chiffres. En plus d'obtenir un excellent lecteur CD / SACD pour environ le même prix qu'un lecteur qui ne lit que des CD et des SACD, le Marantz UD-9004 ajoute des performances audio DVD-Audio compétitives ainsi que de la vidéo. En plus de tous les formats audio, la qualité vidéo du Marantz UD9004 est égale à celle des meilleurs lecteurs Blu-ray dédiés que j'ai vus avec des disques DVD et Blu-ray. Lorsque vous considérez toutes les sources dans lesquelles le Marantz excelle et ce qu'il en coûterait pour acheter ces lecteurs séparément, c'est une bonne affaire et cela n'inclut même pas tous les câbles sur lesquels vous économiseriez et l'espace de rack.

Je ne sais pas si je pourrais recommander ce lecteur à quelqu'un qui ne l'utiliserait que pour des films via la sortie HDMI, car utiliser la machine de cette manière ne lui permet pas de montrer son véritable potentiel et vous pourriez aussi bien économiser de l'argent. Cependant, si la qualité audio est importante pour vous et que votre système (ou même de meilleurs systèmes (stéréo et cinéma) peuvent gérer des entrées audio analogiques, je pense que ce lecteur gagne sa place dans le meilleur des environnements multi-usages.

Lisez d'autres lecteurs Universal Disc d'Oppo, NuForce et Cambridge Audio ainsi que de nombreux autres ...

Concurrence et comparaison
Pour comparer l'UD9004 de Marantz à ses concurrents, veuillez lire nos avis sur le Lecteur Blu-ray Lexicon BD-30 et le Lecteur Blu-ray Goldmund Edios 20 BD . Vous pouvez également trouver beaucoup plus d'informations dans notre Section lecteur Blu-ray .