Test du préampli AV et de l'amplificateur 7 canaux Krell Showcase

Test du préampli AV et de l'amplificateur 7 canaux Krell Showcase

Krell-Showcase-Review.gifUpgradeitis (une recherche constante pour une meilleure image et un meilleur son) afflige de plus en plus d'entre nous car le DVD a augmenté la mise en image et son numériques, et comme DVD-Audio et SACD modifient nos attentes en matière de reproduction de musique numérique. Pour ceux qui sont tombés amoureux du son surround, la recherche commence par des composants qui créent une impression d'immersion dans une présentation.



Souvent, cette recherche aboutit à des séparations: un processeur et un amplificateur séparés. Krell a introduit la ligne Showcase. Cette ligne intègre de nombreux attributs de leur gamme Standard haut de gamme, mais à un coût bien moindre et au détriment de très peu de fonctionnalités. La ligne Showcase se compose actuellement du processeur 7.1 et de l'amplificateur. Pour cette revue, j'ai reçu le processeur Showcase et l'amplificateur Showcase 6 canaux (également disponible en 5 ou 7 canaux).

Ressources additionnelles
• Lisez la critique du Dr Ken Taraszka sur Préampli AV Krell Evolution 707
• Lisez la couverture de Home Theater Review sur le Krell 402e par Andrew Robinson
• Vérifiez Test de l'ampli à trois canaux Krell 403 ici du Dr Taraszka.

• En savoir plus sur Krell Marque sur leur Page Krell .
• En savoir plus sur les dernières nouvelles de Krell Préampli AV `` abordable '' Krell 1200 et Krell 1200U





Krell-Showcase-Amp-Review.gif

Caractéristiques uniques: Processeur Showcase - Le processeur Showcase à 4 000 $ utilise le même boîtier magnifique que celui du Krell DVD Standard. Il se compose d'aluminium brossé sur tous les côtés et sur le dessus (pas sur le dessous) et d'extrémités arrondies en aluminium poli. L'effet est tout simplement époustouflant et le seul inconvénient esthétique de la ligne Showcase est l'utilisation de boutons noirs au lieu de boutons argentés polis. Ce petit changement a conduit à une diminution du facteur esthétique de Lady Jacqueline (LJAF, une forme très rigoureuse du test du facteur d'acceptation de l'épouse WAF), qui avait marqué le DVD Standard à 9,5 (10 étant le plus élevé), mais avec le noir boutons, le LJAF a diminué à environ 8,5. Des scores fabuleux, certes, mais la construction à la Cartier de ces pièces Krell impressionne énormément. Le processeur et l'Amplifie méritent tous deux d'être exposés ouvertement à l'œil nu et ne doivent pas être cachés dans une armoire.



Le processeur Showcase est certifié THX Ultra et décode Dolby Digital, DTS, Dolby Surround EX, DTS-ES, DTS NEO: 6 et Dolby Pro Logic II. Il dispose également de 9 modes de musique surround propriétaires et d'un ensemble d'entrées 7.1 pour un lecteur DVD-A ou SACD. De plus, il existe une option de contournement analogique qui peut être utilisée avec n'importe laquelle des entrées analogiques. Le Showcase a des connexions symétriques et asymétriques à un amplificateur, ainsi qu'un ensemble d'entrées audio symétriques. Il y a 7 entrées audio analogiques et un jeu d'entrées de boucle de bande NCR. Il existe quatre connexions numériques coaxiales et Toslink. Les connexions vidéo se composent de 4 entrées composites et 2 sorties composites, 4 entrées S-Vidéo et 2 sorties S-Vidéo, et trois entrées composante large bande (bande passante de 80 MHz donc la commutation de signal haute définition n'est pas un problème) et une sortie composante. L'affichage à l'écran est disponible sur une sortie composite et une sortie S-Vidéo, ainsi que sur la sortie composante (malheureusement pas en mode progressif, juste entrelacé). Il existe également 4 déclencheurs de 12 volts. Le processeur peut être mis à niveau par logiciel, et ceci peut être accompli en utilisant le port RS-232 à l'arrière. Cette fonctionnalité est extrêmement importante, car elle vous fournit non seulement des correctifs, mais également un accès à des formats de décodage nouveaux ou modifiés. Le panneau arrière a tous ces différents connecteurs disposés de manière ordonnée, ce qui rend le raccordement relativement simple et facile.

Le panneau avant a le logo Showcase au-dessus de l'affichage LED rouge central avec des boutons de sélection de périphérique d'entrée à gauche et des boutons de mode de traitement à droite. Juste en dessous de ces derniers se trouvent les boutons de trim de canal individuels, ainsi que les boutons de niveau. Toutes les LED sont rouges à l'exception de la LED d'alimentation qui est bleue. Juste en dessous de l'écran se trouvent les boutons de rappel et de sauvegarde, qui sont utilisés pour la fonction d'égalisation de pièce (EQ). Dans l'ensemble, l'effet est assez agréable, mais l'affichage LED est un peu difficile à lire à distance.

La télécommande est petite et mince et contrôle de nombreuses fonctions. Il n'est pas programmable, car Krell semble (probablement à juste titre) supposer que la plupart des clients potentiels auront une sorte de contrôleur principal. Il se trouve que j'aime les petites et minces télécommandes de Krell, donc ce n'était pas un négatif dans mon livre.

Installation / Configuration / Facilité d'utilisation: Processeur Showcase - L'affichage à l'écran est assez simple et le Showcase est très facile à configurer. Les connexions analogiques, numériques coaxiales / Toslink et vidéo sont toutes assignables, ce qui permet une énorme flexibilité. En fait, vous pouvez avoir deux canaux différents en utilisant certaines des mêmes connexions, comme je l'ai fait lorsque j'ai connecté mon décodeur numérique. Comme il n'y a pas de mise à l'échelle sur cette boîte, j'utiliserais sa sortie S-Vidéo pour la télévision ordinaire et les sorties composant uniquement pour la programmation haute définition. J'ai pu attribuer la même connexion numérique à deux canaux séparés avec des entrées vidéo différentes, ce qui facilite les allers-retours. Il y a, bien sûr, l'assiette requise, l'alignement temporel, les commandes de niveau et le croisement du subwoofer peut être réglé sur 40, 60, 80, 100 et 120 KHz.

Prise finale: Processeur Showcase - Après avoir tout branché et accordé un temps de rodage approprié, j'ai commencé mon écoute en l'utilisant en mode de dérivation analogique pour la musique à 2 canaux et multi-canaux pour avoir une idée de la signature sonore. Le Krell est un processeur très précis, et a un son neutre doux avec des aigus parfois légèrement sifflants et un bas de gamme dynamique rapide. J'ai été particulièrement frappé par la délicatesse, la netteté et la douceur des médiums: ils ont fourni des voix et des instruments à cordes avec une texture incroyable. Chaque texture dans le milieu de gamme est clairement audible, ce qui en fait une présentation très dramatique. La scène sonore est très large et profonde, et la présentation est légèrement décontractée comme sur le DVD Standard (qui utilise les mêmes DAC). Plus de la même chose a été trouvée en utilisant le Showcase comme processeur pour décoder la musique, en utilisant mon lecteur comme moyen de transport, et ses performances globales à 2 canaux étaient excellentes, avec une présentation
c'était légèrement plus décontracté et expansif que mon lecteur Marantz. Le caractère général du son du Showcase Processor peut être décrit comme dramatique et même passionné - des caractéristiques qui sont en effet très attrayantes.

Les performances pour les films sont également impressionnantes, avec une excellente direction et une excellente clarté des voix. J'ai trouvé que la netteté des médiums rendait le visionnage de films un plaisir, et le traitement THX a pris en charge les bandes sonores lumineuses occasionnelles. Pro Logic II est merveilleux pour regarder des sources à 2 canaux comme la télévision, mais bien que PL II soit amusant pour écouter de la musique à 2 canaux, je trouve toujours que je préfère la bonne vieille chaîne stéréo ordinaire. L'écran LED s'éteint après un certain temps - idéal pour les pièces sombres, et se rallume en appuyant sur un bouton de la télécommande. Le processeur émet un clic audible lors de la commutation entre les sources, donnant une véritable sensation de machine à l'unité, qui semble correspondre à son image de précision métallique.

L'une des fonctionnalités qui distingue le processeur Showcase du pack est la fonction Room EQ. Ce n'est pas votre ancien égaliseur moyen, car il effectue toute son égalisation dans le domaine numérique. Il s'agit d'une première pour un processeur domestique, et permet de compenser les problèmes de salle et d'équipement. Room EQ se compose de quatre paramètres de mémoire que vous pouvez définir pour différentes conditions telles que les films, l'écoute de musique, les jeux, etc. Six types de filtres différents peuvent être appliqués: Notch, Peaking, High Shelf, Low Shelf, High Pass et Passe-bas. Pour chacun de ces filtres, la fréquence, la forme et le niveau peuvent être configurés. Room EQ est un outil extrêmement puissant qui vous permet de changer et d'adapter le son de l'unité
à votre pièce et à vos goûts d'écoute. C'est un outil complexe qui n'est pas complètement expliqué dans le manuel du propriétaire, mais Krell publiera bientôt un guide spécial juste pour cette fonctionnalité. Krell doit être félicité pour avoir apporté une flexibilité aussi puissante à un processeur domestique, et pendant le temps que j'ai passé avec le processeur Showcase, je pense que je n'ai fait qu'effleurer la surface de ce que Room EQ peut faire.

Caractéristiques uniques: Amplificateur Showcase - Maintenant, c'était sur l'amplificateur Showcase pour compléter le duo dynamique. L'amplificateur a le même boîtier en aluminium brossé que le processeur, mais l'avant n'a que le logo au centre et les commandes d'alimentation / LED sur le côté gauche. C'est aussi une pièce très attrayante sur le plan cosmétique, et est évaluée à 125 watts par canal à 8 ohms qui double à 250 watts à 4 ohms. L'ampli pèse 58 livres solides et a des trous d'aération en haut et en bas. Le panneau arrière comporte des connecteurs symétriques et asymétriques pour tous les canaux, ainsi que des bornes de liaison solides et bien espacées pour le raccordement du câble d'enceinte. L'une des grandes caractéristiques de l'ampli est qu'il peut être mis à niveau avec des canaux supplémentaires, donc si vous achetez la version 5 canaux et que vous migrez ensuite vers un système 7.1, l'ampli peut être mis à niveau par l'usine pour les canaux supplémentaires. L'ampli peut être connecté via un déclencheur au processeur. Je ne serais pas dupe de la cote relativement `` basse '' de 125 watts / canal sur l'ampli, car ce qui compte autant que la puissance, c'est la capacité d'un ampli à fournir du courant. Les amplis Krell ont toujours été exceptionnels dans ce domaine, et cette caractéristique permet un excellent contrôle des enceintes plus difficiles à piloter. Cela se traduit par la possibilité de doubler la puissance de sortie lorsque l'impédance est divisée par deux. Bottom line: cet ampli peut conduire des haut-parleurs difficiles et remplir une pièce de bonne taille avec une quantité abondante de son.

Lisez la dernière prise à la page 2

Krell-Showcase-Amp-Review.gif

Prise finale
Krell de Showcase Amplifier - Après avoir branché l'ampli et laissé le temps approprié pour le rodage, j'ai d'abord parcouru une série d'enregistrements de CD à deux canaux, à deux canaux Enregistrements SACD et des enregistrements DVD-A et SACD multicanaux. L'amplificateur Showcase partage (naturellement) certaines de ses caractéristiques sonores avec le processeur et a un médium très doux et clair qui impressionne vraiment. Les textures sur les enregistrements vocaux tels que DTS 'Love Scenes' de Diana Krall sont excellentes, avec une douceur et une délicatesse de texture qui coulent simplement des haut-parleurs. Ceci est accentué par le fond sombre et très silencieux de cet ampli. La région des basses est très dynamique et rapide, et n'est pas surestimée. La scène sonore est large et profonde, et il y a un excellent air autour des voix et des instruments, permettant à l'œil de l'esprit de choisir discrètement différents instruments dans l'ensemble.

Il y avait un certain niveau de sibilance aux sommets qui était parfois affiché avec des enregistrements moins qu'optimaux. Sur le SACD Billy Holiday à deux canaux «Lady In Satin», cette propension combinée à la nature analytique de l'amplificateur rendait l'écoute à des niveaux modérés à élevés fatigants. J'ai passé du temps à jouer avec le Room EQ sur le processeur, ce qui a atténué cette propension dans une certaine mesure. Une bonne partie de cet effet pourrait bien être due à la tendance de mes enceintes B&W Nautilus à être légèrement lumineuses dans certaines conditions, ainsi qu'à la nature live de ma pièce d'écoute.

Sur les bandes originales de films, cet Amplifier se fit remarquer. Il n'y avait pas de pénurie de puissance ou de manque de contrôle pendant les bandes sonores complexes telles que Lord of the Rings ou Gladiator. Les médiums doux rendaient vraiment les voix nettes, claires et incroyablement intelligibles. Je regarde généralement des films à des niveaux sonores modérés, et l'amplificateur ne faisait que flâner à ces niveaux avec une grande réserve. L'arrière-plan sombre et silencieux a amélioré l'expérience comme sur les enregistrements musicaux et ajouté à l'énergie dynamique des bandes sonores.

L'amplificateur Showcase penche vers un son quelque peu analytique. En d'autres termes, cela vous redonnera la qualité de l'enregistrement qui est mis. Il n'ajoute pas de décoloration au son pour le faire paraître plus «musical», mais il vous montrera ce que vous avez dans votre source. Ce n'est pas une faute du Krell, il fait simplement ce qu'un bon amplificateur est censé faire: sortir du chemin et présenter le matériel source original avec puissance et clarté.

Après avoir utilisé le processeur Showcase pendant quelques semaines, j'ai senti que j'avais trouvé un remède à mon affliction personnelle de Upgradeitis, c'est aussi bien. La combinaison du processeur et de l'amplificateur vous donne un système esthétique et fonctionnel. La profondeur de la scène sonore et la clarté de la présentation créent un sentiment d'immersion dans les films et la musique que toute personne qui aime un son exceptionnel aspire. Le processeur Showcase est très flexible, reste à la fine pointe de la technologie avec des fonctionnalités telles que l'égalisation numérique de la pièce et sonne tout simplement merveilleux. L'amplificateur ajoute une puissance, des détails et un contrôle excellents, et les deux unités constituent une combinaison coûteuse mais formidable. Lorsque vous êtes prêt à passer à une excellente reproduction de musique et de films, cette combinaison devrait figurer sur votre liste restreinte.

choses sympas que vous pouvez faire avec une framboise pi

Ressources additionnelles
• Lisez la critique du Dr Ken Taraszka sur Préampli AV Krell Evolution 707
• Lisez la couverture de Home Theater Review sur le Krell 402e par Andrew Robinson
• Vérifiez Test de l'ampli à trois canaux Krell 403 ici du Dr Taraszka.
• En savoir plus sur Krell Marque sur leur Page Krell .
• En savoir plus sur les dernières nouvelles de Krell Préampli AV `` abordable '' Krell 1200 et Krell 1200U

Prix ​​de détail suggéré:
Processeur Showcase 4 000 $
Amplificateur Showcase 5000 $