Test du casque sans fil à réduction de bruit Bowers & Wilkins PX7

Test du casque sans fil à réduction de bruit Bowers & Wilkins PX7
7 ACTIONS

Bowers_Wilkins-PX7_Carbon_Edition_profile.jpg

Les écrivains et les passionnés audio ont tendance à remarquer des choses que les autres ne remarquent pas. Par exemple, je suis positivement obsédé par les écouteurs que les gens décident d'emporter pour les vols cross-country. (Ou j'étais avant «tout ce bordel», marmonne-je en agitant les bras dans un mouvement mouvementé.) De retour en cours de pilotage, vous avez tendance à voir beaucoup de Beats. Alors que vous vous déplacez vers les sièges qui ne violent pas les Conventions de Genève, Bose et Sony commencent à se faufiler dans le mélange. Mais une chose que j'ai remarquée la poignée de fois au cours des trois dernières années, j'ai été poussé en première classe (ou je n'ai pas eu d'autre choix que de passer à un surclassement lorsqu'un crétin à la mobilité ascendante mais aux défis verticaux achète un siège de sortie qu'il ne fait pas t besoin) est que Bose commence à céder la place aux écouteurs Bowers & Wilkins parmi les aviateurs plus aisés. Attachez un B&W PX Wireless ou PX5 - ou plus récemment un PX7 , le sujet de cette revue - et personne ne vous donne l'œil du côté pour vous asseoir le long de la croûte supérieure, même si vous portez des tongs et des shorts cargo. Les écouteurs de la société sont devenus en quelques années lingua franca parmi la jet-set pour «J'aime les belles choses et je mérite de l'alcool gratuit».



Il suffit d'un simple coup d'œil sur ces beautés pour comprendre pourquoi. Dans un marché inondé d'écouteurs antibruit coûtant plus de 300 $, le B&W PX7 à 399 $ (disponible à Conseils audio , Amazone , et Crutchfield ) est l'un des rares à avoir réellement l'air et l'impression de gagner son prix. Avec ses bras évasés sexy, ses matériaux chics et son style distinctif, il n'y a pas de confusion entre le PX7 et une autre marque de casque (ou tout ce qui serait porté derrière ce rideau collant séparant la foule des repas plaqués et de l'alcool sans alcool). laver de minuscules sacs de bretzels rassis avec Canada Dry dans une tasse en plastique). Bowers_WIlkins-PX7-Carbon_Edition_flat.jpg



Le style reste suffisamment similaire à celui du PX Wireless pour que leur ADN commun soit évident, bien que Bowers & Wilkins ait un peu affiné le design, en augmentant les oreillettes et le rembourrage et en adoucissant certains bords. Le PX7 est disponible dans votre choix de trois finitions: un offrande d'argent avec un tissu gris clair, un nouvelle édition carbone , qui présente une finition en noir de carbone et des détails taillés en diamant destinés à évoquer l'esthétique du filaire d'origine P5 d'il y a dix ans.

Bowers_WIlkins-PX7_folded_in_case.jpgÀ 10,93 onces, le PX7 n'est pas le casque sans fil le plus léger du marché, mais il est toujours moins lourd que le PX Wireless de 11,8 onces. Le poids supplémentaire du PX7 par rapport à sa concurrence actuelle (en particulier le Bose 700 et Sony WH-1000XM4 , tous deux sur la pointe des pieds à 8,95 onces) est compensé par un rembourrage en mousse à mémoire de forme qui est à la fois plus dense et plus doux que la plupart des concurrents. Si je devais faire une comparaison directe, je mettrais la sensation du rembourrage quelque part dans le voisinage de quelque chose comme TempurPedic Gamme de matelas Tempur-Cloud et oreillers (ou, pour ceux d'entre vous avec des TempurPedics plus anciens, quelque chose qui ressemble au modèle Rhapsody abandonné). En d'autres termes, c'est une mousse à mémoire de forme moyennement ferme qui répond néanmoins au toucher avec une sensation douce.



Les caractéristiques remarquables du B&W PX7 Wireless incluent Bluetooth 5.0 avec prise en charge des codecs aptX, aptX HD et aptX Adaptive, ainsi que AAC et le standard SBC. Si vous n'êtes pas familier avec aptX Adaptive, le remplacement d'aptX Low Latency, il fonctionne à des débits variables qui s'adaptent à la qualité de l'audio en cours de lecture, avec prise en charge des fréquences d'échantillonnage de 44,1 et 48 kHz à 16 ou 24 bits par échantillon.

Le PX7 dispose également d'une annulation active adaptative du bruit ainsi que d'une transmission du son ambiant, et il promet jusqu'à 30 heures de lecture (avec ANC activé) sur une charge complète. Vous pouvez également redémarrer le PX7 via USB-C et obtenir cinq heures de lecture avec seulement 15 minutes de charge.

Les écouteurs comportent quatre microphones pour la suppression active du bruit et deux microphones pour la téléphonie, ainsi qu'un port pour une connexion audio filaire de 3,5 mm. Malheureusement, la connexion audio auxiliaire nécessite toujours que les écouteurs soient sous tension, vous ne pouvez donc pas utiliser cette connectivité analogique comme sauvegarde en cas de batterie déchargée.



Bowers-Wilkins_Headphones_App_ANC.jpgLe PX7 dispose également d'une technologie de capteur d'usure qui met la musique en pause lorsque vous soulevez un écouteur et la reprend une fois qu'elle est à nouveau assise autour de votre oreille. Retirez complètement les écouteurs et ils passent en mode veille.

Le boîtier rigide inclus contient le PX7 lui-même, un câble de chargement USB-A vers USB-C de quatre pieds et un câble audio auxiliaire de 3,5 mm, mais rien d'autre. J'aurais aimé voir un adaptateur audio d'avion inclus, mais il est difficile de grogner trop bruyamment étant donné que je n'en aurai plus besoin de si tôt.

Configuration du Bowers & Wilkins PX7 Wireless

Bowers_WIlkins-PX7-Carbon_Edition_controls.jpgL'appairage et la configuration du PX7 sont gérés via la même application Bowers & Wilkins Headphones utilisée pour le PX et le PX5 Wireless. Si vous possédez déjà l'un des éléments ci-dessus, l'ajout du PX7 au mix est simple et facile, et la configuration est relativement rapide et sans douleur compte tenu de l'ensemble des fonctionnalités du PX7.

Les fonctionnalités simples et les commandes à bouton-poussoir du PX7 signifient également que vous n'avez pas vraiment besoin de l'application, à part vérifier l'autonomie de la batterie. Et à vrai dire, honnêtement, vous n'en avez même pas besoin, car le PX7 dispose d'un petit voyant lumineux utile au bas de l'oreillette droite. Il devient blanc lorsque la batterie a une charge supérieure à 30%, orange lorsque la charge est comprise entre 10 et 30% et rouge lorsqu'il reste moins de 10% d'autonomie.

Les boutons de l'écouteur droit gèrent le contrôle du volume et l'alimentation / l'appairage, et le bouton multifonction entre Volume haut et bas peut - par une série de tapotements, de doubles taps ou de trois tapotements - être utilisé pour mettre la musique en pause, reprendre la lecture, sauter des pistes en avant ou en arrière, répondre ou refuser les appels entrants, fusionner des appels, basculer entre les appels ou couper le son de votre conversation en cours.

Un bouton sur l'oreillette gauche peut être utilisé pour faire défiler quatre paramètres pour l'annulation active du bruit - Élevé, Faible, Auto et Désactivé - avec un seul robinet, ainsi que pour activer ou désactiver le passage audio ambiant avec deux deuxième appui long.

Quelles sont les performances du Bowers & Wilkins PX7 Wireless?

Le PX7 est arrivé à ma porte juste alors que j'étais enfermé dans un grave Yacht rock dépendance. Comme vous le savez, quand on se trouve dans un tel état, la tendance est de le pousser le plus loin possible. Heureusement, le PX7 était livré avec un peu de charge, alors je l'ai couplé avec mon téléphone, j'ai lancé Qobuz et j'ai appuyé sur Lecture dans ma liste `` Récemment joué ''.

Par chance, le premier morceau qui est apparu était «Escape (The Pina Colada Song)» de Rupert Holmes, qui s'est avéré être presque la chanson parfaite pour montrer les forces du PX7. Le casque a une signature sonore super fun qui est parfaite pour une telle musique: un peu généreux avec les basses (parfait pour accentuer les 'Doobie Bounce' pour lequel le genre est connu ), avec une voix globale qui est à la fois chaleureuse et décontractée. C'est le genre d'équilibre tonal qu'Eddie Izzard qualifierait de «détendu et groovy». Le PX7 a également un excellent punch dynamique, qui fait vraiment ressortir à la fois les percussions galopantes et le riff de guitare pop / funk de Dean Bailin.

10. Rupert Holmes - Escape (La chanson Piña Colada) Regardez cette vidéo sur YouTube

Passant directement à «Africa» de Toto, une chanson avec laquelle je suis beaucoup plus familier, je n'ai pas pu m'empêcher de remarquer que toutes les observations ci-dessus s'appliquent ici. Les synthés de Steve Porcaro et les percussions de Jeff Porcaro sonnent absolument ravissants. Mais le chant principal m'a semblé un peu moins clair et un peu moins intelligible par rapport au récemment examiné Sony WH-1000XM4 .

Cela a incité une analyse plus critique, alors j'ai cité la chanson dont je connais la signature sonore mieux que toute autre: «Blue Sky» d'Allman Brothers Band. Mon impression après quelques écoutes est que le PX7 a l'un des voicings les plus distinctifs que j'ai jamais entendus dans un casque sans fil. Son équilibre tonal du haut-médium jusqu'au point où mon acuité auditive chute (donc, disons de 1000 Hz à 17000 Hz) est globalement en retrait (ce qui contribue à l'ambiance décontractée du casque), mais avec des pics assez importants dans des endroits difficiles à cerner. Difficile car même le moindre repositionnement du casque (scocher le bandeau vers l'avant sur ma tête comme un demi-pouce, par exemple), se traduit par une empreinte sonore quelque peu différente, en particulier dans les haut-médiums et les aigus.

Ciel bleu Regardez cette vidéo sur YouTube

Que cela me dérange ou non dépend vraiment du style de musique sur lequel je groove. Avec 'Mistadobalina' de Del the Funky Homosapien, je suis totalement là pour ça. Le rythme boom-bap, la guitare wah-wah funky et cet échantillon emblématique de `` Zilch '' des Monkees sonnent tous comme du sexe chaud, et le rap de Sir DZL a une urgence et une immédiateté que je viens de creuser.

Mistadobalina - Del The Funkee Homosapien Regardez cette vidéo sur YouTube

Mais je trouve que Queen est quasiment inécoutable via le PX7, en particulier avec sa suppression active du bruit. Avec des morceaux comme «Radio Ga Ga», la voix de Freddie Mercury était à la fois enfoncée et stridente, à la fois enfouie dans le mix et trop sifflante. C'est vraiment dommage que B&W n'inclue pas la fonctionnalité EQ dans son application Headphones, car le PX7 gagnerait à être bricolé pour le rapprocher de la neutralité tonale.

Queen - Radio Ga Ga (Vidéo officielle) Regardez cette vidéo sur YouTube

En termes de suppression du bruit, le PX7 n'est pas à la hauteur du Bose 700 dans sa gestion des basses fréquences ou du Sony WH-1000XM4 dans sa capacité à réduire le fouillis de walla-walla de voix dans un café. Mais il fait le travail, offrant une atténuation suffisante du bruit de fond pour que vous n'ayez pas à trop tourner vos morceaux lorsque vous voyagez ou faites la navette.

En ce qui concerne la portabilité, j'ai trouvé le PX7 très accommodant de mes lunettes et je le qualifierais de très proche du Sony WH-1000XM4 en termes de confort, en déduisant des points uniquement pour le fait qu'il chauffe les oreilles assez rapidement. Mais ma femme a passé un temps appréciable avec les deux écouteurs et a signalé une forte préférence pour le PX7, en grande partie en raison de son rembourrage supérieur.

Points forts

  • Le Bowers & Wilkins PX7 Wireless a un équilibre tonal distinctif qui fonctionne très bien avec la musique décontractée et le hip-hop, offrant des basses amples et un punch dynamique merveilleux.
  • Le style du PX7 est tout simplement dans une classe à part. Cela ressemble et ressemble à un casque à 400 $.
  • L'étui à coque rigide inclus est une énorme amélioration par rapport à la pochette de transport matelassée incluse avec les écouteurs N&B précédents.
  • Le PX7 est super confortable, grâce à son rembourrage élégant en mousse à mémoire de forme. Le rembourrage est à la fois dense et doux, ce qui lui donne exactement le bon mélange de soutien et de souplesse.
  • J'aime beaucoup le fait que toutes les commandes du casque puissent être gérées via des boutons sur les écouteurs, plutôt que de me forcer à revenir quotidiennement à l'application. Une fois que vous avez terminé la configuration, vous pouvez probablement ignorer l'application pour la plupart.

Points faibles

  • Si vous n'aimez pas le son du B&W PX7, il y a de fortes chances que vous le détestiez. Si vous recherchez un équilibre tonal vraiment neutre, en particulier dans les fréquences critiques de haut-médium, vous ne le trouverez pas ici, donc le PX7 sonne bien avec certaines musiques mais se débat avec d'autres genres.
  • En tant que tel, il est vraiment dommage que B&W n'inclut pas la fonctionnalité d'égalisation. Il faudrait que ce soit un égaliseur assez avancé, car je ne pense pas que cinq bandes suffiraient à rapprocher la réponse du PX7 de la courbe Harman ou même d'une variante en noir et blanc de celle-ci. Mais une manière de personnaliser (ou devrais-je dire de dépersonnaliser?) Le son pour le rendre plus neutre serait très appréciée.
  • Pendant que je creuse l'étui rigide, c'est un gros coup, alors assurez-vous de dégager un peu de place supplémentaire dans votre mallette ou votre bagage à main avant de voyager. Étant donné que les oreillettes ne tournent et ne se replient pas vers l'intérieur, le PX7 prend beaucoup de place même en mode stockage.

Comment le B&W PX7 se compare-t-il à la concurrence?


Si vous êtes à la recherche d'un nouveau casque sans fil dans la fourchette de 350 $ à 400 $, vous avez probablement quelques concurrents sur votre liste aux côtés du Bowers & Wilkins PX7. Le Bose 700 a un PDSF comparable à 399 $, bien que son prix public ait récemment chuté à 380 $. Il est plus léger que le N&B, mais pas aussi élégant ni aussi confortable. Le 700 a une suppression de bruit supérieure et un égaliseur à trois bandes, mais il ne vous donne que 20 heures de lecture au maximum avec ANC activé.

Enceintes de bibliothèque polk audio tsi100

Hors de la boîte, le Sony WH-1000XM4 à 350 $ (disponible à Conseils audio , Amazone , et Crutchfield )

n'est pas aussi amusant que le B&W PX7, d'un point de vue sonore. Il est plus proche du neutre dans son équilibre tonal, mais pas aussi dynamique ou distinctif, et franchement, je ne l'ai pas autant apprécié jusqu'à ce que je commence à bricoler avec son égaliseur à cinq bandes, qui peut être utilisé pour atteindre une perfection sonore proche. Sa suppression active du bruit et son isolation passive du bruit sont toutes deux meilleures que le PX7, et sa conception rabattable ne prendra pas autant de place dans votre sac à dos, votre mallette ou votre bagage à main. Mais mon Dieu, le XM4 est simple. Même la possibilité de le personnaliser avec des skins personnalisés ne fait pas grand-chose pour amener le Sony sur la même orbite que la qualité de construction, le style et le piquant général du N&B. Il manque également toute forme de prise en charge du codec aptX.

Le PSB M4U 8 à 399 $ ( Amazone , Crutchfield ) est un autre casque ANC sans fil que vous pourriez envisager si vous fouillez dans ce territoire. Alors que le PSB n'a que 15 heures d'autonomie avec ANC activé, et bien que ce soit un peu chonk à 12 onces, c'est toujours un casque sans fil confortable et haute fidélité avec un équilibre tonal assez agréable et neutre.

Dernières pensées

Les premières impressions, disent-ils, sont tout, et mes premières impressions sur le Bowers & Wilkins PX7 n'auraient pas pu être meilleures. C'est exactement ce à quoi un casque de luxe devrait ressembler et se sentir, et son son est à la fois détendu et oscillant. Creusez un peu plus profondément, cependant, et sa réponse idiosyncratique dans les médiums supérieurs et les aigus l'empêche d'être un casque avec un attrait universel. Avec de la musique, cela ne sonne tout simplement pas aussi bien que des alternatives telles que Sony WH-1000XM4 , manquant à la fois de l'équilibre et des détails de ce casque populaire, ainsi que de son volume sonore.

Bowers & Wilkins pourrait remédier à ces lacunes en ajoutant simplement la fonctionnalité EQ à son application Headphones. S'ils le font, je réévaluerai le PX7. À l'heure actuelle, cependant, il est indéniable que le son de ce casque ne plaira tout simplement pas à tout le monde.

Cela dit, vous pouvez l'adorer. Avec un produit audio dont le son est si loin des sentiers battus, la seule façon de savoir avec certitude si c'est pour vous est de l'écouter. Je peux cependant le dire avec une certitude absolue: vous tomberez instantanément amoureux de la qualité de construction du PX7, de ses commandes intuitives et de son confort. Ajoutez le style amélioré du nouvelle édition carbone et c'est l'un des écouteurs les plus sexy et les plus confortables que j'ai jamais attaché à mon crâne.

Ressources additionnelles
• Visiter le Site Web de Bowers & Wilkins pour plus d'informations sur les produits
Bowers & Wilkins célèbre une décennie d'écouteurs avec une sortie spéciale à HomeTheaterReview.com
• Vérifiez Page de commentaires sur les écouteurs et les accessoires pour lire des avis similaires